>

Marcus Smart : « Joel Embiid a essayé de me casser le bras », la tension monte entre les 2 stars

Partager l'article sur :

Les moments de tension entre Joel Embiid et Marcus Smart sont récurrents depuis quelques années, et les deux joueurs finissent toujours par s’accrocher à un moment ou un autre des rencontres entre Boston et Philadelphie.

Le premier match de la saison n’a pas fait exception. Au tout début de la deuxième période, le pivot des Sixers et le meneur de jeu des Celtics se battent pour un rebond. C’est le premier qui capte la balle et la suite est racontée par le second.

« Je suis allé au rebond, j’ai tenté l’interception et l’arbitre a sifflé une faute », commence Marcus Smart. « J’ai arrêté mon action et mon bras était bloqué. Il a essayé de me le casser. Et au final, je suis le seul à prendre une faute technique. Tout le monde l’a vu. »

En colère et au sol, le joueur de Boston a tenu la jambe de Joel Embiid, qui tentait de repartir. Le All-Star des Sixers en a sûrement rajouté ensuite en tombant, avant que Jaylen Brown ne rejoigne les deux hommes, déjà séparés par un arbitre. Marcus Smart ne comprend pas que le pivot s’en sorte et pas lui.

« Je n’ai pas besoin d’en parler davantage car sinon, je suis expulsé, sanctionné financièrement et suspendu pendant trois ou quatre matches. Mais le fait d’être le seul sanctionné dans cette affaire, ça me dépasse. Surtout que je suis le défenseur de l’année. Être traité comme ça, c’est dur. Après, j’aurais pu lui rentrer dedans, mais je ne l’ai pas fait. C’est de la maturité », a-t-il ajouté.

De son côté, Joel Embiid n’a pas voulu en rajouter, ni commenter les propos de son adversaire : « Les arbitres ont sifflé faute, je suis parti et dans la foulée, on a attrapé mon pied, j’ai glissé et Jaylen Brown était au-dessus de moi. C’est du basket, il y a de l’émotion, c’est le premier match de la saison. C’est la rivalité Boston – Philadelphie, il y a beaucoup d’intensité. C’est très bien. »