Un enseignant marocain a récemment déposé une plainte contre sa femme, l’accusant d’adultère à la suite des révélations de son médecin.

En effet, après avoir subi un examen de santé de routine, l’homme a appris, avec amertume, qu’il avait été stérile pendant la plus grande partie de sa vie, de sorte qu’il n’aurait pas pu engendrer l’un de ses neuf enfants.



Lire aussi : À 99 ans, l’hôpital lui annonce qu’elle est enceinte !

L’homme, professeur dans la petite ville marocaine de Sidi Slimane, a donc eu son monde bouleversé par l’urologue, suite à l’examen de routine. Il avait un petit kyste sur son testicule droit et avait dit au docteur qu’il était là depuis aussi longtemps qu’il pouvait s’en souvenir.

Lire aussi : Après son acquittement par la CPI, la première sortie publique de Laurent Gbagbo annoncée

Le médecin a décidé d’effectuer quelques tests, et bien que les résultats aient montré que le kyste n’était pas mortel, ils ont également montré que sa présence rendait l’homme stérile.

Le seul problème était qu’il avait été marié avec bonheur à sa femme pendant 35 ans, et était supposé avoir engendré 9 enfants pendant cette période.

La presse locale rapporte que l’homme ne s’est pas empressé de demander le divorce immédiatement après avoir entendu les nouvelles de son urologue, mais a subi une série de tests qui ont finalement confirmé qu’il n’aurait pu engendrer aucun enfant au cours des 50 dernières années.

Lire aussi : La vidéo du violent choc subi par DJ Arafat diffusée

Choqué par cette révélation, l’homme a contacté son avocat et a intenté un procès contre sa femme, l’accusant d’adultère et exigeant à la fois un divorce et la renonciation de tous ses neuf enfants.

L’homme aurait demandé au président du tribunal de première instance de nommer une équipe de médecins spécialistes pour confirmer, sans l’ombre d’un doute, qu’il était effectivement stérile depuis plus de cinq décennies et qu’il n’aurait pu engendrer aucun de ses enfants.

Le tribunal a demandé à une équipe juridique d’enquêter sur tous les résultats des tests que l’homme avait déjà effectués, et ils ont confirmé que ses allégations étaient étayées par des preuves scientifiques.

L’analyse séminale a montré l’absence totale de spermatozoïdes, et le rapport de l’urologue ainsi que l’analyse biologique ont confirmé que le kyste qui était sur son testicule droit depuis plus de 50 ans était la cause de sa stérilité.

L’adultère est un crime punissable au Maroc, donc si la femme de l’homme est prouvée coupable, elle fait face à une prison potentielle.

Mais ce qui est plus choquant, c’est qu’après avoir entendu qu’il n’était pas le père biologique des neuf enfants qu’il avait élevés avec sa femme, l’homme a choisi de rompre tous les liens avec eux et a demandé à être libéré de toute responsabilité parentale.