in ,

Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation

La présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, a réagi sur Twitter aux propos tenus par le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, le samedi 4 juillet lors d’un entretien avec France 24, demandant à la France des excuses pour la période coloniale.

Affaire de la se3tape : Mauvaise nouvelle pour Karim Benzema

L’entretien a eu lieu une journée avant les célébrations du 58e anniversaire de l’Indépendance, fêtée cette année dans un contexte exceptionnel suite à la restitution par la France de 24 crânes d’éminents résistants algériens du XIXe siècle, après près de 170 ans d’exposition au musée de l’Homme à Paris.

Marine Le Pen a estimé dans son message que les dirigeants algériens utilisaient cette question des excuses pour détourner l’attention de leur population des problèmes économiques et sociaux.

Elysée : Emmanuel Macron va nommer l’ex-journaliste de RFI Claire Hédon

​« Les dirigeants algériens demandent des excuses pour le passé, afin de masquer le présent : une économie en ruine, une jeunesse délaissée, un pays en voie de déclassement…», a-t-elle écrit, suggérant qu’il était « temps qu’ils regardent en face le résultat de 60 ans d’indépendance ».

Lors d’une interview accordée à France 24, le chef de l’État algérien a affirmé : « nous avons reçu des demi-excuses ». Il faisait ainsi allusion aux propos tenus en décembre 2017, à Alger, par Emmanuel Macron en sa qualité de candidat à la présidentielle française.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le dalaï-lama sort son 1er album « Inner World »

Dj Arafat ses rivaux portés disparus après son décès

Dj Arafat : ses rivaux portés disparus depuis son décès