Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo, dont l’état de santé a suscité toutes sortes de rumeurs a quitté l’hôpital de Rabat, mais poursuivra toujours sa convalescence dans le Royaume chérifien.

Maroc, Ali Bongo,
Image d’illustration

Lundi, le Président gabonais était apparu souriant aux côtés de son frère et ami d’enfance, le Roi Mohamed VI à l’hôpital militaire de Rabat, où il avait été admis après son transfert de l’Arabie Saoudite.

Selon l’entourage présidentiel, Ali Bongo a quitté l’hôpital militaire après une autorisation médicale et poursuivra sa convalescence dans une résidence privée.

En visite à Rabat, le Premier ministre gabonais accompagné du vice-président, Pierre-Claver Maganga Moussavou, de la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo, et du directeur de cabinet d’Ali Bongo, Brice Lacruche Alihan s’était montré très optimiste quant à la santé du chef de l’Etat, alors que l’ opposition , elle restait toujours sceptique.

« Le chef de l’Etat est conscient, il reconnaît ses interlocuteurs, il voit bien, il parle bien, sa modulation de ton est bonne”, avait déclaré aux médias Emmanuel Issoze Ngondet dès son retour au pays.

La Rédaction