Maroc : des bénévoles belges menacées pour leur habillement “bizarre”

Un instituteur de 26 ans a été arrêté lundi 5 août au Maroc après avoir appelé, sur sa page Facebook, à décapiter un groupe de jeunes bénévoles belges qui travaillaient sur un chantier dans un village près de Taroudant, a annoncé la Sûreté marocaine (DGSN).

Il n’est pas seul à trouver dérangeant l’habillement de ces jeunes femmes ; un député marocain a, pour sa part, critiqué leurs tenues “légères”.

Lire aussi Barcelone : le malaise s’est-il déjà installé entre Messi et Griezmann ?

D’autres réactions : celle d’Ali El Asri, un député marocain du parti islamiste (PJD) qui s’est indigné sur son compte Facebook.

“Depuis quand les Européens font-ils des travaux en tenue de baignade ?”, a-t-il écrit avant de supprimer par la suite sa publication du réseau social.

Lire aussi: Real Madrid : Hazard donne des ailes à Zidane

A noter que ce groupe de bénévoles belges travaillait en partenariat avec une association locale. Une initiative saluée par les internautes qui apprécient, d’ailleurs, le “dévouement” de ces gens qui sont “venus faire le boulot à la place des responsables locaux.”

Plus d'articles
France : pour Emmanuel Macron, pas de masques gratuits pour tous