in ,

Maroc : des étudiants congolais dorment devant leur ambassade pour réclamer trois années de bourses impayées

Maroc : des étudiants congolais dorment devant leur ambassade pour réclamer trois années de bourses impayées

Plusieurs dizaines d’étudiants originaires du Congo-Brazzaville campent devant l’ambassade de leur pays à Rabat, au Maroc, depuis le lundi 22 juillet. Étudiants à Marrakech, ils réclament notamment le versement de leurs bourses par l’État congolais, qu’ils attendent… depuis 2016. Une situation que connaissent également leurs compatriotes étudiants dans d’autres pays.

Lire aussi : Togo : ORAGROUP recrute ( 25 juillet 2019 )

Ces jeunes Congolais étudient tous à l’Université privée de Marrakech, dans les filières techniques : génie civil, nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), agro-industrie et management.

Tous sont arrivés au Maroc entre 2014 et 2017, après avoir été orientés par la Direction de l’orientation, des bourses et aides scolaires (DOBAS), de l’État congolais.



Comme nos frais de scolarité n’ont toujours pas été payés, l’université refuse actuellement de nous délivrer des conventions de stage, alors que nous devrions tous faire un stage en ce moment. Et sans stage, nous ne pourrons pas valider notre année, donc nous risquons de redoubler “, explique un étudiant.

Nous avons donc décidé de nous rendre nous-mêmes à Rabat, à l’ambassade, où nous sommes arrivés lundi matin. Mais nous n’étions qu’une trentaine ce jour-là, alors que nous sommes plus de 200 à l’Université privée de Marrakech, car tout le monde n’avait pas les moyens de venir. Nous nous sommes déplacés pour réclamer ce qui nous était dû, mais également car nous savons que c’est l’endroit où il faut aller en cas de problème : c’est le cas actuellement, car nous ne pouvons plus manger, puisque le restaurant universitaire est fermé

Lire aussi : Togo – appel à candidatures : Résidence Culture 2020 en France

Depuis, c’est le statu quo : nous avons déjà passé trois nuits dehors, et nous n’avons toujours pas revu l’ambassadeur, même si nous voyons des gens entrer et sortir du bâtiment. Nous avons décidé de rester là jusqu’à ce qu’il revienne, même s’il met 20 ans pour revenir ! De toute façon, nous n’avons pas d’argent pour retourner à Marrakech. Désormais, nous sommes une soixantaine, car d’autres étudiants nous ont rejoints depuis Marrakech

Cela fait trois nuits d’affilée que les étudiants dorment devant leur ambassade.

Ce n’est pas facile, car depuis lundi, nous n’avons presque rien mangé, à part des petits bouts de pain et quelques biscuits, et nous n’avons pas de WC, de douches… Hier, mercredi 24 juillet, un étudiant s’est évanoui, sûrement à cause de la faim : nous avons donc appelé les secours et une ambulance est venue une heure plus tard. Il a été examiné à l’hôpital, puis il est revenu passer la nuit avec nous

Depuis le début de l’année, d’autres étudiants congolais réalisant leur cursus à l’étranger et n’ayant pas reçu leurs bourses depuis des mois se sont mobilisés pour réclamer leur versement, au Cameroun, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en Russie ou encore à Cuba.

Avec France24




Ad Banque Atlantique
Togo/Locales 2019 : fermeture des frontières terrestres ce dimanche 30 juin

Gestion commune de la frontière Togo – Bénin : les travaux avancent à grand pas

Ghana : le célèbre acteur John Dumelo « The King » devient politicien

Ghana : le célèbre acteur John Dumelo « The King » devient politicien