in ,

Match Togo-Bénin : après la polémique autour de la non-retransmission par la TVT, une affaire de faux tickets (aussi) fait surface

Le match de la deuxième journée des qualificatifs pour la CAN 2019 ayant opposé les Eperviers aux Écureuils du Bénin, au stade municipal le dimanche 9 septembre dernier, continue de faire couler  beaucoup d’encres et de salives.

Robert Daba, Elite Foot Management, match, Togo-Bénin, qualificatifs, CAN 2019, Eperviers, Ecureuils,  dimanche 9 septembre,  Après la polémique née autour de l’acteur responsable de la non-retransmission par la Télévision Togolaise de ce derby, c’est une nouvelle affaire qui fait surface. Celle d’un circuit de  vente de faux-tickets.

En effet, dans une interview accordée à une radio privée de Lomé,  Robert Daba, Directeur d’Elite Foot Management, la société ayant organisé le match Togo-Bénin, déplore les agissements d’un réseau de vente de faux tickets. Une situation à l’origine de manque à gagner, mais aussi d’une bousculade à l’entrée du stade municipal le dimanche dernier.

La Fédération a recommandé de produire moins de 12.000 billets. Nous avions donc  mis 11.850 billets en vente, a indiqué M. Daba.

Mais à l’entrée du stade, il y avait plus de 800 tickets frauduleux. Alors que sur les 11.850 vrais tickets, plus de 2.000 sont invendus, a révélé l’organisateur du match.

Plus de 1.000 individus porteurs de ces faux tickets ont tenté de rentrer au stade, mais ont été empêchés par la sécurité. Une situation qui a créé du bouchon à l’entrée à l’origine de débordements, a-t-il déploré.

A qui la faute ? Des enquêtes sont diligentées pour trouver les acteurs de ces actes frauduleux et on se prononcera le moment venu, a-t-il promis.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Cristiano Ronaldo : un sixième Quatre étoiles bientôt ouvert sur la rive gauche à Paris

Opération, cœur ouvert, fille, Mali

Le Mali réussit sa première opération à cœur ouvert sur une fille de 6 ans (vidéo)