in

Meghan Markle a le cœur brisé

Meghan Markle a mis sur pause sa nouvelle vie californienne. Hasard cruel du calendrier, juste avant de quitter définitivement la famille royale, le 31 mars dernier, les Sussex se sont installés à Los Angeles en plein confinement. Alors, même si Meghan Markle s’est enfin rapprochée d’Hollywood pour renouer avec sa carrière d’actrice, son projet devra encore attendre un peu. Tout comme sa mère Doria Ragland, qui ne vit pourtant qu’à une dizaine de kilomètres, mais que la duchesse a choisi de préserver, quitte à souffrir de cette séparation.

Officiel : Meghan et Harry tournent la page “Sussex Royal” et se retirent

 

Très proche d’elle, Meghan Markle était impatiente de pouvoir voir sa mère aussi souvent qu’elle le souhaite, sans devoir prendre de jet privé ou traverser de frontières. Pour le petit Archie, c’était aussi la perspective de voir sa grand-mère très régulièrement, mais l’épidémie de coronavirus qui frappe la planète a considérablement changé la donne. Pour ne pas contaminer Doria, âgée de 63 ans, et donc considérée comme étant plus à risques, Meghan Markle s’est retranchée à Los Angeles avec Harry et Archie dans une villa à près de 15 000 euros la nuit, qui offre huit chambres et dix salles de bain. De quoi adoucir quelque peu le confinement.
Pour Meghan Markle, cependant, rien ne remplace la présence et le réconfort d’une mère. “Meghan a le cœur brisé, après tout, l’une des principales raisons qui l’ont amenée à choisir de vivre à Los Angeles, c’était d’être près de sa mère”, rapporte une source du Sun on Sunday, dont les propos sont relayés par le Daily Mail. 

Meghan Markle : Sa garde-robe de duchesse a coûté une fortune à 7 chiffres

 

Alors, pour conjurer la distance, Meghan et Doria s’appellent quasiment tous les jours via WhatsApp ou Facetime, même si “ce n’est évidemment pas la même chose”, souligne la source. Pour se changer les idées, la duchesse se concentre pour l’heure sur son retour sous les projecteurs et devant les caméras des meilleurs réalisateurs hollywoodiens, comme elle l’exige.

 

Source : Gala

En Australie, transmettre délibérément le coronavirus est passible de la prison à perpétuité

Covid-19 : l’ambassade du Togo en France invite à privilégier les demandes de services en ligne