in ,

Meghan Markle : cette révélation qui peut faire craindre le pire à Elizabeth II

Meghan Markle ressortira-t-elle les vieux dossiers ? Tandis qu’ils ont quitté leurs fonctions royales et renoncé à leurs privilèges de tête couronnées en mars dernier, le prince Harry et son épouse feront bientôt l’objet d’un livre explosif qui relatera les dessous du Megxit. Un ouvrage auquel ils ont eux-mêmes participé en confiant leur version des faits sur cette décision qui a secoué la monarchie britannique. Mais qui pourrait n’être que le premier d’une longue série de livres de révélations ? En effet comme le rapporte une amie de la duchesse de Sussex, il se trouve que cette dernière possédait un journal lorsqu’elle vivait au Royaume-Uni. Et celui-ci pourrait donner quelques idées à sa propriétaire.

Comme le précise le Daily Mail, un tel document pourrait constituer la base d’une chronique à la première personne de l’extraordinaire parcours de Meghan Markle, qui est passée d’actrice américaine à membre actif de la famille royale britannique après son mariage avec le prince Harry. Une possibilité qui intrigue quelque peu Andrew Morton, auteur de Diana : Her True Story et Meghan : Hollywood Princess. “C’est une bonne écrivaine, avec une belle tournure de phrase, précise le journaliste au tabloïd. N’oubliez pas qu’elle a étudié l’anglais au cours de sa première année au Northwestern College.” Il ajoute qu’un livre écrit à la première personne, et basé sur ses journaux intimes offrirait également à Meghan Markle quelque chose qu’elle convoite depuis longtemps : “un contrôle total” sur ce qui se dit sur elle.

Le « prince maudit » de Belgique apporte son soutien à Meghan Markle et Harry



“Ce qu’elle a traversé n’a rien d’un conte de fées”

Très attachée à l’idée de pouvoir dire sa propre vérité, notamment par rapport au Megxit, l’épouse du prince Harry a déjà saisi l’occasion dans Thoroughly Modern Royals : The Real World Of Harry And Meghan de démonter cette réputation de “diva exigeante” qui lui colle à la peau, et ce, depuis bien avant son arrivée dans la famille royale britannique. “Je pense que [Meghan] veut que les gens se sentent désolés pour elle, ou du moins éprouvent de la compassion pour elle et tout ce qu’elle a traversé, ce qui n’a rien d’un conte de fées”, précisait ainsi une source au Daily Mail.

Avec Closermag




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

France : premier décès d’un enfant atteint de la maladie de Kawasaki ce vendredi

in-De nouvelles révélations qui enfoncent Papson Moutité

Togo : Papson Moutité en liberté provisoire