in

Meghan Markle et le prince Harry taclent à leur tour Donald Trump

Prince Harry et Meghan Markle

En pleine pandémie et alors que les Etats-Unis sont devenus le pays le plus touché au monde par le coronavirus, Donald Trump a, semble-t-il, d’autres chats à fouetter. L’arrivée du prince Harry et de Meghan, duchesse de Sussex, en Californie et le coût de leur protection pour le contribuable américain. Qu’il se rassure, il n’en sera rien. Le couple a répondu à l’ancien présentateur de ‘The Apprentice’.

En plein confinement, il redouble d’ingéniosité pour séduire sa voisine

« Le duc et la duchesse de Sussex n’ont aucunement l’intention de demander au gouvernement américain de financer leur sécurité. Des arrangements via des fonds privés pour assurer leur sécurité ont été pris », ont fait savoir les parents du petit Archie par le biais d’un de leur porte-parole, comme le relaye le Guardian.

Le locataire de la Maison Blanche avait en effet annoncé sur son réseau préféré qu’il était hors de question que l’Amérique paye pour leur sécurité. Si ce nouveau tweet présidentiel en surprend certains au vu de la situation mondiale, ce n’est pas la première fois que le torchon brûle entre le président des Etats-Unis et les anciens membres senior de la famille royale. Meghan Markle avait décrit Donald Trump comme « misogyne » et « clivant » pendant la campagne présidentielle de 2016. L’épouse du prince Harry avait apporté son soutien à Hilary Clinton.

Meghan Markle et le prince Harry : confinés à Los Angeles, ils décident de s’y installer définitivement

L’ancienne actrice de Suits, qui reprend du service pour assurer la voix off d’un documentaire produit par Disney, avait également affirmé ne pas vouloir vivre dans une Amérique, son pays d’origine, dirigée par Donald Trump.

Avec 20 Minutes



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Damso clashe violemment Booba et Niska dans son dernier clip

États-Unis : le chômage explose, une situation catastrophique pour certaines professions