in

Meghan Markle : la duchesse perd cette bataille sur sa vie privée

Associated Newspapers, un groupe de presse britannique, vient de gagner le droit d’amender sa défense dans un procès qui l’opposait à l’épouse du prince Harry, Meghan Markle.

Selon les faits, l’ancienne actrice poursuivait le groupe de presse britannique pour avoir publié des extraits d’une lettre qu’elle a écrite à son père dont elle s’était séparée avant son mariage avec le prince Harry en 2018.

Lors d’une audience de la Haute Cour à Londres la semaine dernière, les avocats de la duchesse de Sussex avaient tenté de bloquer une demande visant à affirmer que le couple avait coopéré à la rédaction d’un livre récent sur leur vie commune. Le couple, qui a quitté ses fonctions royales en début d’année en invoquant l’intrusion des médias, a nié être impliqué dans la publication de “Finding Freedom” de quelque manière que ce soit.

Mais Associated Newspapers a soutenu que le livre avait “toutes les apparences d’avoir été écrit avec leur coopération étendue”. En particulier, Meghan aurait donné aux auteurs Omid Scobie et Carolyn Durand des détails sur la lettre pour présenter sa version des faits sous un jour plus favorable.

Le groupe de presse a également affirmé que Meghan voulait utiliser la lettre manuscrite “dans le cadre d’une stratégie médiatique” et en avait discuté avec les responsables de la communication royale avant qu’elle ne soit envoyée.

Malheureusement pour Meghan Markle, un tribunal a autorisé le mardi 29 septembre 2020 Associeted Newspapers à modifier sa défense malgré le fait que les avocats de Meghan Markle avaient soutenu que la défense n’avait “aucun mérite et était en fait fausse”.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo : un PND en phase avec les accords de Paris 2015

France / Faute d’anesthésie : le verdict de la justice connu