>

Meghan Markle prend une décision radicale et veut redevenir une…

Crédit Photo : BBC

Facebook
Twitter
WhatsApp

En arrière toute ! Meghan Markle a changé d’avis en ce qui concerne ses titres royaux. En effet, début 2020, Meghan Markle et le prince Harry décidaient de ne plus faire partie de la famille royale. L’actrice américaine et son époux avaient, mûrement, réfléchi cette décision lourde de sens. Ne pouvant plus évoluer dans une famille qui les étouffait, ils avaient décidé de prendre le large, en Californie. Évidemment, cette fuite n’a pas été au goût de la reine Elizabeth II.

Après leur avoir tendu la main à plusieurs reprises, elle avait, finalement, décidé en février 2021 de leur retirer leurs titres royaux. De fait, les parents de Lilibeth et d’Archie se retrouvaient à conserver, simplement, leur appellation de Duc et Duchesse de Sussex. Jusqu’à présent, cela ne semblait pas leur poser problème, puisque le couple ne voulait plus avoir de rôle de premier plan lié au sein de la famille royale.

Pourtant, lorsque le prince Charles est devenu le Roi Charles III, il a eu la possibilité de redonner à la famille du prince Harry la distinction d’Altesse royale. Mais le prince Harry qui va sortir ses mémoires, Spare, le 10 janvier 2023, ne semblait pas courir après. Puisqu’il s’apprête à sortir des révélations tonitruantes sur la famille royale d’Angleterre, il aurait été de mauvais goût de demander ce titre… Aussi royal soit-il. Mais nous apprenons par l’expert royal, Neil Sean qui a témoigné dans le Mirror dimanche 6 novembre 2022, que Meghan Markle, elle, y tient beaucoup. Selon lui, la comédienne de Suits a “changé d’avis de manière spectaculaire”.

Il ajoute : “Après de longues délibérations, Meghan a décidé que les titres seraient une bonne chose, non seulement pour elle, mais aussi pour ses deux enfants.” Meghan Markle aurait compris qu’un titre royal pouvait permettre à sa famille d’évoluer. Une conclusion qu’elle a prise après avoir côtoyé les princesses Eugénie et Béatrice. “Elle a vu combien ces titres leur sont utiles”, poursuit Neil Sean. En revanche, ce n’est pas parce que Meghan l’a décidé que le roi Charles III y consentira. En effet, il attend avec la plus grande inquiétude la sortie du livre du prince Harry. Si les Sussex ne sont pas prêts à rentrer dans le rang et à taire leur histoire avec la monarchie britannique, ils n’auront, probablement, aucune distinction.