Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

>

Mercato : Kylian Mbappé ferme sur sa décision malgré la sortie des dirigeants du PSG

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le directeur sportif du PSG a fait une sortie médiatique qui n’est pas très appréciée par tout le public du cuir rond. Puisque ce dernier qui a pris le temps de se prononcer sur la nouvelle offre qui circule dans la presse n’a pas perdu de temps pour se vanter de la puissance financière du PSG. Une déclaration qui ne change rien pour autant dans la détermination du Français.

Le directeur sportif du PSG a pris la parole dans L’Equipe de ce jeudi 3 mars 2022 pour se prononcer sur la nouvelle offre parisienne au Français Kylian Mbappé. Et il ressort des déclarations de ce dernier que le PSG n’a transmis aucune offre au Français.

Mieux, il a été catégorique quand il a été question de l’argent, puisque selon lui, les finances ne sont que secondaires étant donné que « pour mettre un montant, il faudra deux minutes à la fin ». Des déclarations d’intentions claires qui sont apparues sur dans El Larguero aux premières heures de la matinée.

En effet, le programme de la SER ne doute pas que Mbappé finira par jouer pour Madrid, peu importe l’insistance de Paris pour repousser son départ. C’est pourquoi Antonio Romero défend la position calme de Madrid : « Je suis surpris qu’il y ait des gens qui pensent à ce que Madrid va faire. Ils sont calmes, et je ne vois pas d’autre possibilité. Toute offre de renouvellement qui lui a été faite était une offre très lucrative et il l’a rejetée ».

Un avis partagé par Mario Torrejón, qui défend : « qu’il n’y a aucune raison d’être mal à l’aise, sa décision est ferme. Je pense que l’offre du PSG est ancienne même si la nouvelle date d’hier. Cette offre, même si c’est pour moins d’années, en termes de montant d’argent, je ne pense pas qu’elle soit meilleure que celle de Mbappé ou qu’elle lui fasse perdre de l’argent s’il va à Madrid. C’est un chiffre vertigineux oui, mais il le gagnera en jouant pour Madrid. Je ne pense pas non plus que cela se produira après la Coupe du monde, mais avant ».

Mais il va ajouter une nuance : « Même s’il y a une sanction financière pour un accord privé, cela n’a pas d’importance, car le PSG peut la payer. La paix de l’esprit vient de sa volonté de fer de venir. J’ai déjà dit à El Larguero que le joueur voulait prendre son avenir et non sa famille », rapporte Tofoot.

Et à Jordi Martí de conclure en soulignant la puissance économique du club parisien : « Une fois de plus, le PSG n’a pas honte de se vanter de l’argent qu’il possède. Tout comme avec les magnats russes, c’est une compétition avec toutes sortes de griefs ».