Le 12e et dernier numéro du « Mercredi de l’entrepreneur » de l’année 2018 s’est tenu le mercredi 12 décembre à la chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT).

La Directrice générale de l’ANPGF, au milieu

Initié par l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des PME/PMI (ANPGF) depuis 2013, ce séminaire d’information et de formation, vise à sensibiliser les jeunes entrepreneurs togolais sur les questions de l’heure en entrepreneuriat et les accompagner dans le développement de leurs talents d’entrepreneurs.



« La bonne démarche pour réussir son exportation », est le thème sur lequel les participants ont été entretenus lors de ce dernier numéro du « Mercredi des Entrepreneurs ».

Le formateur, Edem Kossi

Pour le formateur M.  Edem KOSSI, Expert en facilitation des échanges au ministère du commerce, il s’agit d’outiller les participants sur trois questions fondamentales : ce que c’est que l’accès au marché et les principes qui régissent l’accès au marché, les procédures relatives à l’exportation, et enfin les risques auxquels sont confrontés les acteurs dans l’exercice de leurs activités à savoir l’exportation.

Le commerce est régi par l’Organisation Mondiale du Commerce  (OMC) qui a établi des règles et des principes pour pouvoir accéder à un marché. Et tout entrepreneur qui aspire à exporter un jour ses produits a l’obligation de connaitre ces règles et procédures.

Madame Naka Gnassingbe-de Souza, Directrice générale de l’ANPGF, a pour sa part fait un bilan rappelant les  thèmes sur lesquels les jeunes entrepreneurs ont été entretenus au cours des 11 mois précédents.

Ainsi, la loi de finance et ses implications sur le dispositif fiscal, les marchés publics réservés aux jeunes et femmes entrepreneurs, les actons de marketing gagnantes, la gestion du temps, le risk management, le marketing digital, le montage des offres compétitives, les étapes et opportunités de création d’entreprises, le management de la qualité, l’élaboration des états financiers et la planification en entreprise, sont entre autres thèmes qui ont meublé les rencontres du « Mercredi des Entrepreneurs » au cours de cette année 2018.

Des entrepreneurs attentifs lors de la formation

«  Un entrepreneur qui a participé aux onze séminaires susmentionnés ; et qui met en application les connaissances acquises au cours de ces sessions de formation ; a sans nul doute l’étoffe d’un entrepreneur prêt à exporter ses produits » a précisé Mme Naka Gnassingbe de Souza.

Le mercredi de l’entrepreneur ; au-delà du classique séminaire de sensibilisation sur les questions de l’heure en entrepreneuriat, se veut aussi une vitrine du génie créatif togolais en faisant la promotion des produits locaux (Made in Togo).

Après la boisson champiso, le mois dernier, l’occasion a été donnée cette fois-ci à une startup, la société DASHMAKE, de présenter aux participants, son application innovante (SOS MOBILE),  qui fait tache d’huile au-delà des frontières togolaises.

L’application SOS MOBILE est spécialisée dans la géolocalisation des sinistres, la déclaration des sinistres aux assureurs et en conseils de premiers secours à distance.

En complément à ce dernier « Mercredi de l’Entrepreneur » de l’année, une séance de formation approfondie est prévue du 19 au 21 décembre prochain. Les informations pour la participation pourront être obtenues au siège de l’ANPGF, à Djidjolé.

Pour rappel, « mercredi de l’entrepreneur » est à son dernier numéro de l’année et est organisé tous les deuxièmes mercredis du mois à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, (CCIT). Il a pour but de renforcer les capacités managériales des entrepreneurs togolais.