Messenger devrait faire son grand retour sur l’application du réseau social Facebook. La fonctionnalité avait disparu il y a plusieurs années, forçant les utilisateurs à installer une second app pour profiter des chats. La firme de Mark Zuckerberg prépare sans doute la fusion des messageries de WhatsApp, Instagram et Messenger.

Messenger pourrait faire son retour dans l’application principale de Facebook, rapporte la chercheuse Jane Manchun Wong. La firme de Mark Zuckerberg s’apprête à réintégrer l’outil de discussion au réseau social, après avoir imposé l’installation de Messenger sur nos smartphones depuis plusieurs années pour accéder aux chats.



Lire aussi : Notre-Dame de Paris : les premières images après l’incendie

Facebook réintègre (en partie) Messenger dans son application

D’après Wong, seules les fonctionnalités basiques de discussion sont pour le moment disponibles en l’état actuel de développement. On ne sait pas si cela va rester ainsi ou si Facebook prévoit d’ajouter les fonctionnalités auxquelles on a le droit sur Messenger actuellement. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que l’application Messenger ne va pas disparaître : les utilisateurs auront le choix entre le chat Facebook basique ou Messenger et sa pléthore d’options.

Ceux qui ne font qu’envoyer des messages n’auront pas besoin d’avoir Messenger, mais pour des jeux, jouer avec des filtres, l’appareil photo ou autres, l’app restera indispensable et jouera un rôle à la Snapchat. Reste à savoir s’il faudra obligatoirement un compte Facebook à l’avenir pour utiliser Messenger avec ce changement.

On peut penser que Facebook est en train de préparer le terrain avant de fusionner les messageries de WhatsApp, Instagram et Messenger. Un immense chantier qui ne devrait pas être terminé avant 2020. Le défi technique est immense, avec notamment la nécessité de chiffrer tous les messages de l’écosystème Facebook comme sur WhatsApp. Les captures nous donnent aussi un aperçu de l’interface toute blanche que teste Facebook pour son application.

Lire aussi : Togo/Appel à candidatures aux Programmes de Recherche Master et Doctorat en sciences aviaires au CERSA

 « Nous testons actuellement des moyens d’améliorer l’expérience utilisateur en terme de messagerie au sein de l’application Facebook. Messenger demeure cependant une application à part entière, riche des fonctions qui lui sont propres et utilisée chaque mois par plus d’un milliard d’utilisateurs pour contacter les personnes et les entreprises qui leur sont chères. Nous n’avons pas plus de détails à communiquer à l’heure actuelle », indique l’équipe Messenger de Facebook.

Avec Phonandroid