Une ascension brutalement fauchée depuis avec l’affaire du jeune camerounais Loïc Kamtchouang tué lors d’une rixe de rue. C’est ainsi qu’on peut qualifier ce qui arrive au roi de l’afrotrap MHD (Mohamed Sylla) qui est derrière les barreaux depuis le 17 janvier.

Dans cette affaire, le chanteur français d’origine guinéenne risque, en cas de culpabilité, jusqu’à 30 ans de prison.



Au cours des 4 mois de prison (17 janvier-mai), de nombreux évènements ayant trait au rappeur se sont déroulés. Voici quelques-uns d’entre eux.

Motion de soutien sur la toile

Après l’annonce de son incarcération provisoire, le monde du showbiz français a été dans un total désarroi. Black M, Dadju, Issa Doumbia, Makao, ils ont été nombreux à investir la toile afin d’apporter un maximal soutien à l’icône de l’afrotrap, qui est, selon eux, injustement reclus.

Lire aussi : Togo : SUNU Assurances Vie recrute pour ses agences à Kara et Dapaong (17 mai)

Opération 500.000 signatures pour sa libération qui peine à aboutir

Lancée par la famille du roi de l’afrotrap le 26 mars 2019, soit 2 mois et quelques jours après son emprisonnement, cette pétition pour sa libération a été adressée au ministre de la justice française Nicole Belloubet.

Mais l’opération qui prend fin dans 33 jours et qui nécessite 500.000 signatures n’a pas encore franchi 4.000 signatures.

Le single « Mon bébé » certifié single d’or

En Novembre 2018, l’album 19 de MHD était certifié disque d’or. Un fait normal pour le jeune franco- guinéen qui jouit d’une grande popularité auprès des jeunes et même des moins jeunes.

Mais, le jeune homme n’a malheureusement pu vivre en « live » l’autre grand bonheur de sa carrière : la certification en or de son récent single « Mon bébé » en collaboration avec Dadju, obtenue en mars dernier ; Il était déjà incarcéré.

Annulation du premier concert de la carrière de MHD à la U Arena

Le 29 mars dernier etait une date historique pour Mohamed Sylla. En effet, pour la première fois de sa carrière, l’artiste devait se produire à L’accordHotels Arena, anciennement connu sous le nom de Paris-Bercy. Mais, du fait de son incarcération, cette date a été purement et simplement annulée.

Sa tournée « 19 Tour » mise en péril

Cette grande tournée internationale de l’artiste a démarré tambours battant vers la fin de l’année passée. L’objectif était de promouvoir son deuxième album intitulé « 19 », mais depuis l’incarcération, la tournée a été suspendue.

Que de rebondissements en quelques mois pour l’artiste ! Espérons pour lui que la fin de cette traversée du désert soit proche.

Avec Abidjanshow