in ,

MHD : nouveau rebondissement dans l’affaire judiciaire du roi de l’afro-trap

MHD

En détention provisoire depuis janvier 2019 pour soupçon d’implication dans une rixe mortelle à Paris ayant occasionné le décès de Loïc K., 23 ans, le sort de MHD vient de connaître un rebondissement cette semaine.

France : Une victoire judiciaire pour Patrick Balkany

En effet, le 7 juillet 2020, un juge des libertés et de la détention (JLD) a examiné la prolongation de cette détention provisoire. À l’encontre des réquisitions du parquet, il a rendu une ordonnance de remise en liberté sous contrôle judiciaire. Ce vendredi, L’AFP rapporte que le 8 juillet 2020, le parquet de Paris a fait appel de cette ordonnance de libération sous contrôle judiciaire.

Voici comment partager votre localisation sur WhatsApp

Le mandat de dépôt de MHD doit s’achever prochainement, selon une source proche du dossier, interrogée par l’AFP. En conséquence, deux événements pourraient conduire à la sortie du chanteur. La cour d’appel peut rejeter la demande du parquet, ce qui induirait la fin du maintien en détention. Il se pourrait sinon que l’audience pour la demande du parquet se déroule après la fin programmée du mandat de dépôt de l’artiste.

Une affaire de règlement de comptes supposé

Pour rappel dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, Loïc K., avait été renversé par une voiture, violemment frappé et blessé à l’arme blanche. Une dizaine de personnes se sont acharnées sur lui. La victime était rapidement morte de ses blessures. Ce règlement de comptes entre bandes rivales des Xe et XIXe arrondissements avait eu lieu dans le Xe arrondissement et avait été filmé.

MHD : Encore une mauvaise nouvelle pour le rappeur

L’AFP, qui a eu connaissance de certains éléments de l’enquête, rapporte qu’au moins trois témoins affirment avoir reconnu formellement le roi de l’afro-trap MHD le jour du drame. Mais le chanteur conteste fermement sa présence. Une dizaine d’hommes sont mis en examen dans cette affaire.

Togo : un voleur de moto arrêté et molesté à Avedzi ce vendredi

Deux personnes importantes du dossier se distinguent par leur absence : un homme dont les empreintes génétiques sont présentes sur un couteau taché de sang récupéré sur les lieux du meurtre, et le principal témoin ayant reconnu dès le départ MHD parmi les agresseurs, qui fait défaut à chacune des confrontations demandées par le rappeur.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire
France Une victoire judiciaire pour Patrick Balkany

France : Une victoire judiciaire pour Patrick Balkany

[Vidéo] Pris d’un besoin pressant, il se retrouve face à un python de 2 mètres dans la cuvette des WC

[Vidéo] Pris d’un besoin pressant, il se retrouve face à un python de 2 mètres dans la cuvette des WC