Microsoft rachète les jeux «Call of Duty» et «Candy Crush» pour une somme astronomique

Microsoft a annoncé ce mardi 18 janvier l’acquisition de l’éditeur de jeux vidéo Activision-Blizzard.

Ce dernier est à l’origine de quelques-unes des franchises les plus puissantes du secteur, comme Call of DutyWorld of WarcraftOverwatch, ou Candy Crush via l’éditeur de jeux mobile King. Pour s’offrir Activision, Microsoft met sur la table pas moins de 68,7 milliards de dollars.

La direction d’Activision-Blizzard, secouée par une série de scandales ces derniers mois, reste en place. Bobby Kotick conserve son poste de directeur général de l’éditeur.

Après cette annonce, l’action d’Activision a flambé de 37% dans les échanges après Bourse et a été suspendue de la côte.

Microsoft devient «le troisième acteur mondial du jeu vidéo en termes de chiffre d’affaires derrière Tencent et Sony», note le groupe dans son communiqué de presse.

Similaires