Mieux comprendre pour mieux vivre

Mieux comprendre pour mieux vivreAfin d’améliorer l’accès des femmes aux textes et assurer le respect de leurs droits et devoirs, un guide est en cours d’élaboration. L’atelier de validation du ‘’Draft du guide en français facile sur les textes et lois nationaux’’ a été ouvert en ce sens ce jeudi 23 juillet 2015 à Lomé.

L’élaboration de ce guide est née du constat selon lequel le groupe cible des textes juridiques, c’est-à-dire les populations vulnérables et les femmes en particulier n’arrivent pas à s’approprier lesdits textes. La cause vient du langage juridique employé dans les textes, incompris de ces dernières qui pour la plupart sont analphabètes.

Pour le Directeur de cabinet du ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation Ganni Koffi, « Ce document sera d’un apport important au niveau des couches vulnérables qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école. La plupart de nos groupes cibles étant peu instruites, nous avons un programme important de politique de l’égalité et de l’équité du genre et qui prend en compte les aspirations profondes de la femme et de l’homme. Ce guide va reprendre dans des termes accessibles, faciles et compréhensibles, les dispositions utilitaires, des dispositions que les populations doivent en principe connaitre.»

Rassemblant tous les textes nationaux et internationaux, il permettra aux lecteurs confrontés à quelque préoccupation quotidienne, de mieux s’orienter en fonction des réglementations juridiques en vigueur et de prendre les meilleures décisions.

Ce document après validation sera aussi traduit dans les langues nationales comme l’Ewé, le Kabyè, le Tem et le Moba.

Pap Jo.

Plus d'articles
L’ONU recrute (6 avril 2019)