MIFA/Voici la promesse faite par le Président Faure E. Gnassingbé aux riziculteurs de Kovié ce vendredi 7 décembre

Le chef de l’État togolais Faure Essozimna Gnassingbé était à Kovié, ce vendredi 7 décembre, pour rencontrer les producteurs du périmètre rizicole de la localité bénéficiaires de Mécanisme Incitatif de financement agricole (MIFA).

MIFA, Faure E. Gnassingbé, riziculteurs, Kovié, vendredi 7 décembre, Mécanisme Incitatif de financement agricole, Togo,
Image d’archive

Une occasion pour le premier des Togolais de toucher du doigt les réalisations concrètes de ce mécanisme fondé sur le partage des risques, cinq (5) mois après son lancement.

Après avoir écouté le représentant des bénéficiaires qui a indiqué que le MIFA leur a permis de bénéficier de plus de 335 millions de FCFA de financement auprès des banques et de trouver un marché sûr pour écouler les produits ; le Président a rassuré les producteurs ainsi que les jeunes Togolais sur le bien-fondé de ce programme.

« Nos jeunes ne sont plus attirés par le secteur agricole, mais nous les comprenons. Les conditions de travail sont difficiles, les rendements sont faibles et les prix ne sont pas rémunérateurs », a reconnu le Président Faure Gnassingbé

Alors nous avons essayé de trouver des solutions. Et nous avons très vite compris que l’État seul ne pouvait pas régler le problème (…) Nous nous sommes tournés vers le secteur privé notamment les banquiers qui nous ont expliqués leurs problèmes et les risques qu’ils perçoivent (…) Nous avons travaillé ensemble pour réduire ces risques. Je les remercie de ce qu’ils ont fait et de ce qu’ils ont promis, a poursuivi le chef de l’Etat.

J’ai été très heureux d’apprendre de la bouche du représentant des producteurs que c’est la première fois qu’il a eu accès à un financement bancaire. Mais je vais rassurer les producteurs et les agrégateurs que j’ai compris les difficultés qu’ils ont exprimées.

« Et je promets que MIFA sera un succès, le MIFA apportera la prospérité à notre jeunesse », a martelé le Président.

Plus d'articles
Nigeria : une jeune femme accuse Davido d’être l’auteur de sa grossesse