Les délégués de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et de la Mauritanie sont à Lomé pour un atelier de formation et de validation du guide métrologique sur les indicateurs relatifs à la migration internationale de la main d’œuvre, ce lundi 22 juillet 2019.

Lire aussi Afrique du Sud : traité en « accusé », Jacob Zuma ne veut plus coopérer à l’enquête sur la corruption



Cette rencontre de cinq jours est un processus ayant pour objectif de donner aux États membres des moyens de répondre aux défis d’immigration en matière d’emploi.

La Cedeao ne dispose pas de données fiables ou de système d’informations sur le marché du travail et la migration. C’est justement pour palier ce manque que le projet Appui à la libre circulation voit le jour.

Lire aussi Nigeria : bonne nouvelle pour un soldat qui retourne un colis bourré d’argent liquide

Il s’agira au cours de cet atelier de promouvoir, au niveau de l’Espace, la production, la collecte, et le partage des données migratoires en lien avec le travail et la main d’œuvre.

La rencontre prend fin vendredi prochain.