La première vague du contingent togolais de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) 6 a pris les airs ce dimanche 16 septembre en direction de  Bamako au Mali.

Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali, Minusma-6, Bamako, Mali, bataillon de l’hôpital de niveau II, Unité de police constituée, (UPC), Centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix, CEOMP, Adidogomé, Lieutenant Colonel, Simeza Kpiki,
Image d’illustration

Constituée d’un effectif de 76 éléments, cette première vague est composée du bataillon de l’hôpital de niveau II et de l’Unité de police constituée (UPC).



Ces hommes rejoindre le théâtre des opérations de maintien de la paix pour prendre la relève de leurs collègues du contingent Minusma-5 arrivés en fin de mission.

Avant ce départ, ils ont passé cinq (5) mois au Centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP) d’Adidogomé pour leur mise en condition opérationnelle et de cohésion.

Ce stage leur a permis de compléter leurs savoir-faire en tactiques et techniques, en Droit international humanitaire, protection des civils, médiation, et négociation, etc.

A terme, l’effectif total de ce contingent, placé sous les ordres du Lieutenant Colonel Simeza Kpiki, sera de 1.060.

En dépit des pertes, le Togo est engagé à la stabilisation du Mali. Les militaires togolais participent à la Minusma depuis sa création il y a 5 ans.