>

Miss Cameroun 2013 : “Je vis une maladie gynécologique muette… Cela affecte…”

Partager l'article sur :

Miss Cameroun n’est pas enceinte. Elle a juste pris selon ses dires, 17 kg en trois mois, suite à un traitement hormonal qu’elle suit. 

Une situation qu’elle vit très mal parce que cela affecte son quotidien. Elle explique dans cette interview qu’elle souffre de l’Adénomyose. Tout a commencé par des règles douloureuses qui persistaient. C’est alors qu’elle se rend à l’hôpital. 

A la suite d’une échographie, la gynécologue découvre que son utérus avait triplé de volume. Elle était à la phase 2 de la maladie. A la phase 3, c’est la stérilité. Pour son traitement, elle explique que le médecin l’a soumis à un traitement hormonal qui met son corps sous ménopause artificielle. 

Donc pendant des mois, elle n’a pas ses règles et après cette phase, le médecin lui injectera d’autres produits, qui vont ramener la fertilité. Pas évident pour Miss Cameroun 2013 de voir son corps effilé, grossir au fil des jours au risque de ne pas pouvoir enfanter. 

«Comme des centaines d’autres femmes, je vis une maladie gynécologique muette. Cela affecte mon quotidien depuis des mois. Préférer ne rien dire. 

C’est le choix que j’avais fait pour ne pas être déçu(e) par la réaction des autres, pour protéger les autres (mes proches), pour me protéger moi afin d’éviter les questions embarrassantes, afin de ne pas être perçu(e) comme quelqu’un de vulnérable … mais il arrive un moment où parler libère … parler permet d’éduquer, de sensibiliser. Cela permet aux autres, ceux qui tiennent à vous, de comprendre (vos absences, vos batailles…). Alors autant le dire», écrit-elle.