« Miss et Mister Albinos Afrique de l’Est », le concours de beauté pour lutter contre la stigmatisation

Depuis 2016, la Société kenyane de l’albinisme organise un concours de beauté particulier. Celui qui met en avant la beauté des personnes albinos (encore appelées personnes à la peau pelée).

Séance de maquillage avec les candidates (@RFI)

L’événement a pour objectif de lutter contre la stigmatisation des personnes albinos et booster leur estime de soi. Cette année, le concours s’est déroulé au centre KICC de Nairobi, le 30 novembre dernier, rassemblant trente (30) candidats venus du Kenya, d’Ouganda et de Tanzanie.

Selon la Société kényane pour l’albinisme, de nombreux albinos continuent d’être tués en Afrique de l’Est, par des personnes souhaitant revendre certaines parties de leur corps. C’est ce qui est arrivé au frère de Nixon Lugadiru. Ce Kényan a fait près de dix heures de bus pour pouvoir assister à l’événement : « la naissance d’une personne albinos est toujours vue comme une malédiction par la communauté. Nous devons lutter contre ces préjugés. Je veux que le monde entier sache que nous, les albinos, sommes des trésors. »

Cette année, l’événement a pour la première fois pris une envergure régionale. En 2016, Miss et Mister Albinos Kenya était une première mondiale. Deux ans plus tard, le mouvement prend de l’ampleur et les mentalités évoluent. Les gagnants de la couronne deviendront ainsi des « ambassadeurs » de la sensibilisation à la cause des albinos dans toute la région.

Illustration : Miss Albinos Zimbabwe

Un projet qui fait la fierté d’Isaac Mwaura. Directeur de la Société kényane pour l’albinisme, il est le premier albinos à avoir été élu au Parlement kényan. « C’est un appel. Nous voulons que les gens agissent. Les albinos continuent d’être représentés très négativement dans la littérature et dans les films, partout dans le monde » explique-t-il.

Le sénateur se réjouit du succès de l’événement qui a attiré plusieurs centaines de personnes. Il espère maintenant inclure le Rwanda, le Burundi et le Soudan du Sud l’année prochaine et rêve d’un concours de « Mr et Miss Albinos » pour tout le continent africain.

Avec RFI

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Egypte : l’héritage de Nasser, 50 ans après sa mort