Le Mondial Russie 2018 a commencé avec ses actions et buts d’anthologie. Et la rivalité Cristiano Ronaldo – Lionel Messi est loin de finir.

Ce vendredi 15 juin 2018, la superstar Cristiano Ronaldo a montré, à la face du monde, qu’il était l’un des meilleurs de tous les temps : il a commencé le tournoi en inscrivant un brillant coup du chapeau lors de son premier match contre l’Espagne, qui s’est soldé par un match nul 3-3 entre les deux nations.

Il a battu, au passage, trois records. Il devient le premier joueur à marquer lors de huit grands tournois internationaux ; il est le quatrième joueur à avoir marqué dans quatre tournois de la Coupe du monde – 2006, 2010, 2014 et 2018 – après Pele, Uwe Seeler et Miroslav Klose. Et enfin, il est le plus vieux buteur de l’histoire de la Coupe du monde, âgé de 33 ans et 130 jours (Rob Rensenbrink a été le plus âgé en juin 1978 pour les Pays-Bas contre l’Iran (30 ans 335 jours).

Message G.O.A.T

Après avoir signé son premier but lors du match Portugal-Espagne, Cristiano Ronaldo s’est frotté le menton en faisant la moue… Un geste qui n’est pas passé inaperçu du côté des amateurs de foot.

-- Publicité L-FRII --

Quoi qu’il en soit, les médias et les internautes y ont déjà trouvé une interprétation : «Je suis le G.O.A.T.!», se félicitait le Portugais, qui se voulait apparemment «le plus grand des tous les temps» (Greatest Of All Time, en anglais).

Cet acronyme anglophone, qui coïncide avec le mot goat, qui veut dire chèvre, apparaissait dans une pub d’Adidas qui mettait à l’honneur Lionel Messi aux côtés d’un véritable ruminant à cornes.

Il n’en fallait pas plus pour enflammer les internautes.

A Messi de relever le défi ce samedi 16 juin 2018 avec le match Argentine-Islande.

La Rédaction