Coup de tonnerre à Dongguan ! Les États-Unis, doubles champions du monde et triples champions olympiques en titre, ont été éliminés par la France 89-79, ce mercredi 11 septembre, en quarts de finale du Mondial-2019 de basket.

Avec cette victoire et grâce à la défaite de la République tchèque contre l’Australie (82-70) dans le dernier quart de finale du tournoi, les Bleus se qualifient par la même occasion pour les Jeux olympiques 2020.



Il s’agit du premier échec en compétition officielle d’une équipe 100 % NBA depuis 2006, lorsque les Américains avaient perdu en demi-finale du Mondial contre la Grèce (101-95).

Lire aussi: Fin du mercato : “triste” et “fâché”, à quel “Neymar” le PSG doit-il s’attendre ?

Malgré 29 points et 6 rebonds de Donovan Mitchell, l’arrière des Utah Jazz, l’équipe américaine du mythique coach des San Antonio Spurs Gregg Popovich n’a pas réussi à tenir le rythme imposé par la France, où figurent quatre joueurs qui évoluaient la saison dernière en NBA.

Ce sont d’ailleurs les “Frenchies” qui ont porté les Bleus, le pivot des Jazz Rudy Gobert (21 points, 16 rebonds) et l’arrière des Orlando Magic Evan Fournier (22 points, 4 passes décisives) en tête.

Le duel a été âpre. Les Français ont mené de dix points dans le troisième quart-temps avant de voir les Américains leur repasser devant et compter jusqu’à 7 points d’avance à huit minutes du terme (72-65). Mais le Team USA a payé son manque de réussite, limité à trois points dans les cinq dernières minutes.

France 24/AFP