in ,

Mort de Diego Maradona : qui va hériter de sa fortune ?

Le mercredi 25 novembre, la légende du football Diego Maradona est morte à l’âge de 60 ans d’un arrêt cardiaque. Une disparition déchirante pour le monde du ballon rond mais également pour la famille de l’Argentin.

L’une de ses dernières compagnes s’est dite totalement furieuse de ne pas pouvoir assister à la veillée funèbre organisée en sa mémoire. « Il paraît que Claudia (l’épouse de Maradona) n’a pas voulu que j’entre mais elle dit, qu’elle n’y est pour rien », a expliqué Rocio Oliva, qui a été en couple avec le footballeur pendant 6 ans. « Ça me fait mal qu’on ne me laisse pas entrer et en faisant cela ils font aussi du mal à Diego. Je suis sa dernière femme, personne ne le comprend. J’ai été la seule femme que Diego voulait voir. Tout le mal qu’ils font, cela se paie ».

La mort de Maradona est aussi un choc pour ses nombreux enfants. Au cours de sa vie, particulièrement riche en frasques, Diego Maradona a connu de nombreuses histoires d’amour durant lesquelles sont nés pas moins de 8 enfants.

Son fils aîné, Diego Sinagra est né d’une aventure que le footballeur a eue à Naples avec Cristina Sinagra. Pendant 30 ans, l’ex-footballeur a refusé de le reconnaître avant que des tests ADN ne soient effectués, en 2016. Ensuite sont nées Dalma (1987) et Giannina (1989), qu’il a eue avec sa première épouse Claudia. En 1996, Valeria Sabalain a donné naissance à une petite Jana, que Maradona n’a pas voulu reconnaître avant qu’elle ne devienne majeure. En 2013 est né le dernier enfant connu de Diego Maradona, Dieguito Fernando, d’une aventure avec Veronica Ojeda. En plus de ses 5 descendants connus, le footballeur serait le père de 3 autres, selon son avocat. Matías Morla a en effet confirmé que l’Argentin était le père de 3 cubains : Joana, Lu et Javielito. Si on lui connaît officiellement 8 progénitures, le footballeur pourrait en réalité être le père d’une dizaine d’enfants. Dans ces cas-là, l’héritage de la légende promet d’être un casse-tête juridique. A moins qu’il ait déjà pris des précautions.



« En vieillissant, les gens s’inquiètent davantage de ce que vous allez laisser que de ce que vous faites. Et je dis à tout le monde que je ne leur laisse rien, que je vais tout donner », affirmait Diego Maradona il y a quelques mois. « Tout ce que j’ai gagné de ma vie, je vais en faire un don ».

Deux de ses filles ont également expliqué s’inquiéter fortement des “suceurs de sang” qui viendraient ajouter leur grain de sel dans cet héritage. Et alors que Diego Maradona n’est décédé que depuis quelques heures, la bataille se préparerait déjà entre tous ses enfants, reconnus ou non. Pour le moment, on ne sait pas encore si Diego Maradona avait rédigé un testament, ni s’il avait fait don de son argent lors des dernières semaines de sa vie. Reste que si l’héritage pécuniaire de la légende déchire sa famille, celui qu’il a légué au monde du football demeurera immortel.

Avec Closermag.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour de Neymar au FC Barcelone les conditions d’Andres Iniesta

Barça : Xavi, Iniesta et Puyol ; vers le grand retour des Légendes

PSG : le Qatar compte toujours faire un gros coup en Ligue 1