in ,

Mort du prince Azim de Brunei : les causes de sa disparition soudaine dévoilées

Le sultanat de Brunei est en deuil depuis plusieurs jours. Le 24 octobre dernier, la chaîne de télévision officielle du pays a annoncé la disparition soudaine du prince Azim à l’âge de 38 ans. Quatrième dans l’ordre de succession au trône, le deuxième fils du sultan Haji Hassanal Bolkiah est mort à l’hôpital des suites d’une “grave maladie”, rapporte le média allemand Bunte.

 

 

 

Et tandis que les médias asiatiques ont relayé la probabilité d’un cancer du foie, le prince Mateen de Brunei, frère cadet du prince Azim, a révélé qu’il s’agissait en réalité d’une maladie auto-immune. “Un peu plus tôt dans l’année, mon frère a été diagnostiqué d’une vascularite systémique sévère, qui est une maladie auto-immune.

 

 

Une maladie auto-immune est une pathologie marquée par un dysfonctionnement du système immunitaire qui pousse les anticorps à attaquer les tissus de son propre corps”, a ainsi précisé le prince sur son compte Instagram, qui a ajouté que le système immunitaire de son frère avait fini par attaquer ses organes, causant ainsi sa mort. “Finalement, mon frère a succombé à la défaillance de plusieurs de ses organes causés par des infections chroniques dues à sa maladie auto-immune. C’est ce qui a causé sa mort le matin du 24 octobre 2020″, a-t-il souligné.

 

 

Une maladie qui a été “difficile à traverser” pour le prince Azim, qui était également atteint de troubles bipolaires comme l’a révélé le prince Mateen. Toutefois, hors de question pour lui de taire plus longtemps la maladie de son frère. “Nous voulions partager cette information au sujet de ses maladies, car je sais que c’est ce qu’aurait voulu mon frère.

 

 

Il a toujours milité pour mettre en lumière différentes causes”, a-t-il ajouté. En effet, depuis plusieurs années le prince Azim, en plus d’être très ami avec de nombreuses célébrités comme Naomi Campbell ou encore Mariah Carey, était engagé auprès des personnes atteintes d’autisme, appelant notamment à les traiter “avec respect’’.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🤍

Une publication partagée par Mateen (@tmski) le 27 Oct. 2020 à 6 :58 PDT

source : closermag.fr




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Football : de la sauce piquante l’oblige à stopper l’interview

Ligue 1 : le match OM-Lens reporté