in ,

Mr Maurice Atsu ADZADE

Découvrir des organisations qui de part leurs activités et impacts positifs dans nos communautés font briller le Togo en l’inscrivant dans un avenir radieux ; tel est l’objectif de L-FRII, une Personne-un Modèle-un Parcours,(L-FRII PMP). Cette soirée, nous allons à la découverte de l’organisation dénommée CRACK avec pour inviter le Président de cette organisation Mr Maurice Atsu ADZADE .
Très chèr(e)s internautes auditrices et auditeurs de www.l-frii.com bonsoir !
Découvrir des organisations qui de part leurs activités et impacts positifs dans nos communautés font briller le Togo en l’inscrivant dans un avenir radieux ; tel est l’objectif de L-FRII, une Personne-un Modèle-un Parcours,(L-FRII PMP). Cette soirée, nous allons à la découverte de l’organisation dénommée CRACK avec pour inviter le Président de cette organisation Mr Maurice Atsu ADZADE .
Mr Maurice bonsoir.
Bonsoir chers amis
D’entrée de jeu Mr Maurice qu’est-ce que le CRACK ?
D’abord je voudrais vous féliciter pour l’initiative… Le CRACK est une association avec pour objectif de promouvoir l’excellence à l’école. Ce n’est pas un sigle mais un mot qui voudrait dire le meilleur, le génie ou le plus intelligent à l’école.Les objectifs : Rechercher l’excellence en milieu scolaire, encourager et motiver les apprenants pour beaucoup plus d’ardeur à l’école, promouvoir l’émancipation et la scolarisation de la jeune fille et des élèves handicapés, lutter contre les fléaux sociaux, lutter contre toute forme de violence en milieu scolaire.Mission et vision : promouvoir l’excellence à l’école à travers une politique incitative et stratégique, créatrice de meilleures conditions de travail intellectuel.

Pourriez –vous partager avec nous comment est née cette initiative ?
Avec plaisir ! Il faut dire que l’initiative remonte à l’année académique 2004-2005 à la fin de nos études. Nous avions remarqué qu’il y avait un grand écart entre les conditions d’études actuelles et les conditions dans les années 1980. Nous nous sommes interrogés en tant que jeunes, que pourrions-nous apporter pour motiver les jeunes et les encourager pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes ? Petit à petit, l’idée à pris forme. Le CRACK a donc vu le jour un 27 février 2005.
Faites nous donc un bref historique de votre organisation depuis 2005 jusqu’aujourd’hui.
Il faut dire que quand l’idée est née, elle était portée par un d’entre nous. Nous nous sommes dits en tant qu’individus nous ne pourrions pas le réaliser, il faudrait être plutôt une personnalité morale. Avec notre projet rédigé, nous nous sommes approchés de l’association dénommée « Ecole et Vie » pour abriter la première édition de cet événement. La première édition a donc été réalisée sous son sceau. La première édition finie, nous nous sommes rendu compte qu’il y avait beaucoup de difficultés, ainsi pour la deuxième édition nous avions fait appel à d’autres associations. Ainsi l’organisation de l’événement pour la deuxième édition était donc réalisée par un collectif de cinq associations. Notre démarche de multiplier le nombre d’associations était de diminuer les difficultés mais nous nous sommes rendu compte que chaque association tirait la couverture de son coté alors que nous ne faisions partie d’aucune et nous nous comprenions plus rien. Ce faisant, ils commençaient par dérailler de l’objectif intrinsèque du CRACK, celui de promouvoir l’excellence en milieu scolaire. Nous avons donc récupéré notre projet puis, nous avons élaboré nos statuts et règlement intérieur et déposé au Ministère de l’intérieur. Le CRACK est donc devenu une association à part entière en 2007.Depuis, le CRACK fait son petit bonhomme de chemin avec des réussites et des difficultés. Mais ce qui est important c’est que nous apprenons beaucoup.
Y-a-t-il un moment qui vous a marqué particulièrement au cours de cette aventure ?
Evidemment il y en a tellement… Pour être court, je dirai que le partenariat avec Plan Togo qui est une association reconnu pour son sérieux a été d’autant plus marquant que s’associer à Plan Togo n’est pas donné à n’importe quelle association.
Aussi, le fait que l’Etat ait accepté de nous donner les résultats des examens officiels, nous ne pourrions dire que ce n’était pas des temps forts.
Quels sont les critères de sélection au prix CRACK ?
Pour le prix CRACK, il y a le critère « moyenne ». C’est-à-dire la plus forte moyenne ! Après les examens nous collectons les résultats chez nos partenaires techniques en l’occurrence les DRE (Direction Régionale de l’Education) pour le CEPD (Certificat d’ Etudes du Premier Degré), BEPC (Brevet d’ Etudes du Premier Cycle), BAC1(Baccalauréat première partie) et l’Office du Baccalauréat pour le BAC2(Baccalauréat deuxième partie). Ainsi, nous prenons donc la plus forte moyenne sur le plan national pour chaque niveau d’examen. Au cas où il y a un ballotage, nous faisons recours au genre. Ainsi, les filles sont donc privilégiées en cas de ballotage. Entre deux élèves du même genre, nous privilégions l’élève le moins âgé par rapport à l’année, le mois ou le jour. Quelques fois nous faisons appel au critère bulletin de classe pour départager.
Quels sont les avantages qu’octroie ce prix au lauréat ?
Les prix que nous donnons, sont de petits prix mais significatifs. Il y a d’abord la reconnaissance d’être le premier du Togo, ensuite le diplôme d’excellence décerné à tous les CRACKS, les matériels didactiques qu’offrent tous les partenaires. Il y a des bourses d’étude qu’offre l’école ALPHA. La bourse d’études pour le lauréat au CEPD est estimée à quinze millions de francs CFA et pour le BEPC elle est estimée à douze millions de francs CFA comprenant l’écolage à l’école ALPHA, les matériels didactiques (livres, cahiers…) le BAC, le séjour d’un mois, le billet d’avion aller-retour, la restauration et l’hébergement en France.
Les lauréats au BAC reçoivent des bourses dans des écoles d’études supérieures au Togo.
Avez-vous un appel à lancer aux jeunes qui voudront dès aujourd’hui apporter un changement ou une amélioration dans leurs comportements scolaires en vue de devenir un éventuel lauréat de ce prix ?
Pour devenir lauréat il faut être le meilleur du Togo.
Pour se faire, dès la rentrée, il faut se mettre au travail. Ne pas attendre la veille des examens pour commencer par apprendre. Dieu a conçu notre mémoire de manière à ceux que quand tu as déjà lu une fois, les prochaines fois, c’est plus facile à retenir et la restitution est facile. Mais quand tu n’as pas pris le temps de lire, faire des exercices, apprendre les schémas et cartes, tu ne pourras pas donner le meilleur… Il est très important de se connaitre. Pour certains, ils intègrent rapidement le petit matin, d’autres la soirée, d’autres une fois dans la classe quand l’enseignant parle. Ainsi, il faut travailler et apprendre en conséquence ! Nous avons tous des talents et il faut les mettre en application.
Nous sommes pratiquement à la fin de cet entretien. Quels sont vos adresses pour ceux qui voudront vous joindre.
Notre siège se trouve au carrefour « ancienne pharmacie Bon Secours » à Gblinkomé, Maison 1112. La boîte postale : 12215, le téléphone : (00228) 22400850/90995392, page facebook :Le CRACK Siteweb : www.promotiondeleducation-togo.org
Mr Maurice votre mot fin
Je tiens à remercier L-FRII pour tout ce que vous faites ! Je voudrais demander aux jeunes de rechercher l’excellence. Aux parents, je leur demande de beaucoup soutenir les enfants, à l’Etat, je leur demande de faire beaucoup plus d’efforts. Pour nos partenaires, nous leur faisons un coucou…
Merci à vous !
Merci Président et à bientôt.

Pour une autre image de Bè

Mr Jean-Marie TESSI