>

Nancy Isime : “Les miens ne sont pas aussi succulents”

DR

Facebook
Twitter
WhatsApp

L’actrice nigériane Nancy Isime a réagi à la vidéo virale classée X d’une scène de son dernier film, “Shanty Town”, qui a fait surface sur la toile il y a quelques heures.

La vidéo de la scène, dans laquelle on voit la déesse de l’écran exposer des parties sensibles de son corps, a été largement partagée sur les réseaux sociaux et a suscité des réactions massives de la part des internautes.

La scène, qui montre le personnage de Nancy Isime contraint par Richard Mofe-Damijo à se déshabiller, met en évidence la vulnérabilité et l’exploitation des femmes dans de telles situations.

La scène contribue à dépeindre les dures conditions de vie dans les bidonvilles et la façon dont la pauvreté peut conduire à l’exploitation et aux abus.

Réagissant aux insinuations, Nancy Isime s’est rendue sur son compte Instagram pour révéler que le corps n’est pas le sien mais celui de sa doublure.

Partageant une photo d’elle-même de cette scène controversée, elle a écrit : « Calmez-vous, garçons et filles excités😄, je sais que ces superbes parties du corps vous excitent mais elles appartiennent malheureusement à mon beau corps double❤️.

Les miennes ne sont pas si succulentes😛😂😂😂😂. Appréciez notre magnifique chef-d’œuvre, comprenez le message de chaque scène et concentrez-vous sur le bon point ! 😛

Merci beaucoup pour toutes les critiques incroyables jusqu’à présent, je suis si heureuse que vous regardiez et aimiez Shanty Town❤️.

Félicitations à tous les acteurs et à toute l’équipe !💃🏼. C’est une nouvelle victoire pour mon cher Nollywood ».

Shanty Town, un film qui se déroule à Lagos, raconte l’histoire d’un groupe de courtisanes qui cherchent à se libérer des griffes d’un cerveau criminel notoire, mais la corruption politique et les liens familiaux font de la liberté une tâche ardue.

Nancy Isime joue le rôle principal de la jeune fille, et sa performance puissante a été largement saluée par les internautes. Cependant, c’est la scène controversée qui a fait le plus de bruit en ligne.