in

Nancy Pelosi : grillée sans masque chez le coiffeur, elle crie au coup monté

L’occasion était trop belle pour Donald Trump. Le président américain a volé dans les plumes de sa rivale Nancy Pelosi, mercredi 2 septembre 2020. 

La raison? La cheffe des démocrates au Congrès s’est rendue dans un salon de coiffure à San Francisco, où les soins en intérieur sont pourtant interdits à cause du Covid-19. Pour ne rien arranger, la présidente de la Chambre des représentants a ôté son masque.

Un policier traîné sur des kilomètres par des fuyards

Une vidéo de surveillance montre Nancy Pelosi passer d’une pièce à l’autre dans un salon de coiffure, sans protection. 

«Nancy Pelosi la folle se fait détruire pour avoir fait ouvrir un salon de coiffure, tandis que tous les autres sont fermés, et pour ne pas porter de masque, alors qu’elle donne des leçons tout le temps à tous les autres», s’est gaussé le président des Etats-Unis sur Twitter.

Togo : un coiffeur se pend à Adidogomé ; le message qu’il a laissé

La gérante du salon, qui dit se battre depuis «six mois» pour obtenir l’autorisation de rouvrir, a dit à Fox News que l’un de ses coiffeurs avait ouvert le salon spécialement pour le rendez-vous de Pelosi. «Elle estime qu’elle peut continuer à faire ses affaires, pendant que personne d’autre ne peut entrer et que je ne peux pas travailler», a dénoncé Erica Kious.

L’intéressée, elle, affirme s’être fait avoir: «J’assume la responsabilité d’avoir fait confiance à ce que me disait le salon de coiffure du quartier où je me suis rendue de nombreuses fois au cours des années», a déclaré Pelosi devant des journalistes. «Il se trouve qu’il s’agissait en fait d’un coup monté. J’assume la responsabilité d’être tombée dans un piège.»




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Dossier Lionnel Messi : pas de terrain d’entente entre le Barça et le clan Messi

Thomas Meunier : “La Ligue des Nations? Une histoire de business”