in

NBA : la fille de Michael Jordan fait de nouvelles révélations sur son père

Décidément immanquable dans les médias américains ces dernières semaines, Jasmine Jordan s’est une nouvelle fois exprimée au sujet de son père, détaillant cette fois-ci ses goûts et son dégoût pour un outil quasi indispensable de nos jours.

Au cœur de l’actualité suite à la diffusion de The Last Dance, Michael Jordan ne multiplie pas les apparitions médiatiques. Au contraire, il est plutôt resté discret, ne prenant la parole que par le biais d’un communiqué au sujet de l’affaire George Floyd posté sur le compte Twitter de sa marque.

Turquie : enquête ouverte après la diffusion de « Bella Ciao » par des mosquées

Heureusement (ou non) pour lui, sa fille, Jasmine, s’assure de sa publicité et de maintenir son nom en haut de l’affiche. La benjamine de la fratrie, âgée de 27 ans, révélait par exemple il n’y a pas si longtemps ce que son père avait pensé du buzz et des multiples memes qui ont découlé du documentaire sur lui.

Dernièrement invitée de ABC Audio, cette dernière a cette fois-ci évoqué la simple présence de la légende des Bulls sur les réseaux sociaux via le compte de Jordan Brand. Un constat qui s’explique facilement selon elle : Mike détesterait les réseaux !

Mon père est tellement anti-réseaux sociaux ! Je ne le vois pas du tout avoir un jour un compte Twitter, Je ne peux pas m’imaginer le voir sur Instagram ou quoi que ce soit de ce genre.

Jordan est loin d’être le seul ancien joueur à ne pas posséder de compte sur un quelconque réseau social. Si la présence virtuelle semble indispensable pour les stars actuelles dans le but de contribuer à leur image de marque, le numéro 23 n’a pas à se faire de soucis pour la sienne. Jasmine a également profité de son entretien pour lâcher un scoop pour les fans de son père : celui-ci adore la musique.

Mort de George Floyd : Joe Biden s’est rendu sur les lieux d’une manifestation contre le racisme

La seule manière avec laquelle vous pouvez faire rejaillir son naturel de papa fun et turbulent, c’est avec de la musique. Il adore la musique. Ça peut être du rap, ça peut être du R&B, ça peut être du hip-hop, n’importe. Il n’a pas de limites en ce qui concerne les styles de musique qu’il écoute. Ce sont les seuls moments où vous pouvez voir son côté fun.

Avec Parlons Basket




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Clara Morgane s’affiche en robe transparente et sensuelle sur instagram et séduit les internautes

Google annonce le remplacement de son application Google+ par Google Currents