Nicolas Sarkozy alerte : « Macron est en grand danger »

Le lundi 1er mars dernier, l’ancien président Nicolas Sarkozy a été condamné par la justice à une peine de 3 ans de prison, dont 1 ferme, dans l’affaire dite des écoutes. Si les élections présidentielles de 2022 ne sont pas au cœur de ses préoccupations dans l’immédiat, il n’exclut pas un possible soutien à l’actuel président, Emmanuel Macron.

Une idée qui passe plutôt mal du côté de sa famille politique. « Le soutien à Macron fait partie des hypothèses, très clairement. Il n’écarte rien », a déclaré au Journal du Dimanche, paru le dimanche 7 mars, un proche des Républicains.

Nicolas Sarkozy aurait même évoqué cette possibilité avec diverses personnes de son entourage. Cette même source a ajouté : « Il considère que Macron est en grand danger et qu’avec la crise économique et sociale qui vient, même sa qualification au second tour est aléatoire ».

L’ancien chef de l’État aurait même affirmé que “si Macron veut se sauver, il faudra qu’il se détermine”. Si certains imaginent donc une coalition entre les deux partis politiques LR et LREM, un ami de Nicolas Sarkozy a tenu à nuancer, toujours au JDD : “Ce n’est pas l’option que Sarkozy privilégie. Au fond de lui, il ne sait pas aujourd’hui pour qui il va prendre position”.

Il est vrai que pour le moment, l’ancien président a d’autres choses à penser. Le prédécesseur de François Hollande à la tête du pays compte bien se battre pour que “la vérité triomphe”. À la suite de l’annonce de sa peine, Nicolas Sarkozy a tenu à s’exprimer, ce qu’il a fait le mercredi 3 mars, au JT de 20h sur TF1.

Avec Gala.

Plus d'articles
Donald Trump annonce une guerre commerciale contre la Chine