Nicolas Sarkozy très amoureux de Carla Bruni : “Je l’aurais épousée une 2e fois…”

En février 2008, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni sont passés devant l’autel et ont accueilli en 2011 une petite fille prénommée Giulia.

Dans la soirée du vendredi 1er juillet, sur le plateau du Grand Échiquier, l’ancien président s’est souvenu du premier voyage officiel effectué avec sa belle. Un moment fort en émotion, où la première dame a rendu extrêmement fière sa moitié.

« J’ai le souvenir du premier voyage officiel de Carla, nous avions dormi à Windsor. Nous sommes arrivés à l’entrée de cette petite ville, la reine nous attendait, il y avait un carrosse tout blanc tiré par 8 chevaux blancs dans lequel je suis monté aux côtés d’Elizabeth II », a révélé Nicolas Sarkozy.

« Carla était dans un carrosse tout noir tiré par 8 chevaux noirs, avec le duc d’Édimbourg. Quand elle est descendue, j’avais mon cœur qui battait, d’abord de sentiments et ensuite de fierté. Avec son petit chapeau sur la tête, je me suis dit : ‘On est dans Breakfast at Tiffany’s, et quand elle a fait la révérence, je l’aurais épousée une 2e fois »

Carla Bruni a rendu la pareille à son époux en interprétant sur le plateau l’un de ses nouveaux titres : Le Garçon triste.

Une ode à Nicolas Sarkozy : « J’aime ce garçon triste. Comme à chaque sourire, il semble s’excuser. J’aime comme il sait croire, comme il sait s’éblouir, simplement d’exister. […] Comme tous les garçons tristes, il aime jouer au cador, jouer au roi du quartier ».

Face aux vers et à la voix envoûtante de Carla Bruni, l’ancien maire de Neuilly-sur-Seine n’a pu cacher son trouble : « À titre personnel, vous pensez bien que ça me touche, mais je voudrais dire que l’écriture de Carla, quand vous pensez que le français n’est pas sa langue de naissance, ses mots, c’est tellement beau. Je l’admire ».

Similaires