Le président du Niger Mahamadou Issoufou a nommé vendredi Issoufou Katambé ministre de la Défense en remplacement de Kalla Moutari qui occupait ce poste depuis 2016, selon un communiqué lu à la radio d’Etat.

Lire aussi : Beauté : ces coiffures qui font perdre les cheveux aux femmes (vidéo)



Membre du parti au pouvoir comme son prédécesseur, Issoufou Katambé était auparavant ministre de l’Hydraulique. Ce poste est désormais confié à Kalla Moutari.

En outre, Massoudou Hassoumi, l’ex-ministre des Finances et homme de confiance du chef de l’Etat, limogé en février, a été nommé « ministre d’Etat à la présidence de la République », selon le communiqué.

Élections en 2020

Des élections générales sont prévues en 2020 dont une présidentielle à laquelle l’actuel président a promis de ne pas se représenter au terme de son second et dernier mandat légal.

Lire aussi : L’émouvante histoire de Jean-Pierre Adams, le joueur qui a passé 37 ans dans le coma

Mohamed Bazoum, le puissant ministre nigérien de l’Intérieur, a d’ores et déjà été investi candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS, au pouvoir). Âgé de 59 ans, Bazoum est un proche du président Issoufou et a été plusieurs fois député et ministre des Affaires étrangères.

Avec Jeune Afrique