Dans la région de Diffa dans le sud-est du Niger, plusieurs personnes ont été obligées de quitter leur foyer depuis début octobre. Ce déplacement massif est dû aux récentes pluies diluviennes de ces dernières semaines dans la zone. Ces pluies ont fait déborder la rivière Komadougou Yobé rendant deux villages de la région complètement inondés.

Pourquoi les très riches ne s’arrêtent-ils pas de travailler ?



Ces inondations ont créé une nouvelle crise humanitaire dans cette région en proie aux attaques du groupe jihadiste Boko Haram. Selon le Bureau, des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), près de 23 000 personnes ont abandonné leur ménage pour trouver refuge dans un gymnase dans la ville de Diffa.

Lire aussi : Voici pourquoi il n’est pas bon de garder son smartphone trop près du corps

Dans le reste du pays, de graves inondations ont fait 57 morts et plus de 130 000 sinistrés de juin à septembre.