Dix-neuf personnes ont été tuées, mardi 23 avril dans un accident de minibus dans l’État de Jigawa, dans le nord du Nigeria, en rentrant d’un mariage au bord d’un véhicule surchargé transportant uniquement des femmes et des enfants.

Le véhicule de 18 places transportait 40 femmes et enfants quand un pneu a éclaté, provoquant une sortie de route.

Le minibus s’est alors retourné et a pris feu, selon des habitants du village où a eu lieu l’accident, témoins de la scène.

Selon le communiqué de la police au lendemain du drame, 21 personnes ont été également blessées. Les passagers rentraient d’un mariage dans l’État voisin de Bauchi.

Les accidents de la route sont fréquents au Nigeria, notamment en raison du manque d’entretien du réseau, de l’imprudence des conducteurs et d’un respect approximatif du Code de la route.

Le 13 avril dernier, l’explosion d’un camion-citerne dans le nord du pays a fait 12 morts et 16 blessés. Le poids lourd s’est renversé sur le côté de la route après que son conducteur a perdu le contrôle du véhicule en tentant d’éviter un autre camion. Le 5 avril, au moins 19 personnes ont été tuées dans l’accident d’un camion surchargé qui transportait des passagers. Le chauffeur s’est vraisemblablement assoupi au volant.