Abubakar Shekau a publié, le jeudi 13 février dernier, une vidéo dans laquelle il a fait quelques déclarations choquantes.


Cocufié par son voisin, il s’est arrangé pour enceinter ses 3 filles et 2 nièces

Dans la séquence vidéo, le chef de Boko Haram a d’une part, menacé le président nigerian, Buhari. D’autre part, il s’est prononcé sur le cas des filles enlevées à Chibok.

« Ceux qui crient Bring Back Our Girls, Bring Back Our Girls, la seule façon de récupérer ces filles est de libérer nos hommes en prison », a lâché, Shekau, chef de Boko Haram.

Il est à noter que près de 276 lycéennes ont été enlevées à Chibok le 14 avril 2014, par Boko Haram. Des enlèvements dans le but de revendiquer l’instauration d’un État islamique dans le nord du Nigeria.

Ghana : pour éviter le pire, elle s’enfuit en pleine séance de massage (vidéo)

Face à cela, au Nigeria, des associations et des femmes se sont levées, faisant des marches avec le slogan, « Bring Back Our Girls » (faites revenir nos filles). De l’autre côté, Boko Haram réclame aussi ses hommes emprisonnés.

Rappelons que parmi les filles kidnappées, certaines d’entre elles ont pris la fuite et d’autres ont été libérées par l’armée. Mais bon nombre de filles sont restées toujours captives.