Nigeria : des jihadistes publient une vidéo de l’exécution de trois otages

Le groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap), une faction dissidente de Boko Haram affiliée à Daesh, a diffusé une vidéo, le lundi 9 décembre, dans laquelle on voit des combattants exécuter deux soldats et un policier nigérians.

Renault : lourde amende requise contre Nissan dans l’affaire Carlos Ghosn

La vidéo, datée du 8 décembre, a été mise en ligne, le lundi 9 décembre, par l’agence de propagande de Daesh, Amaq. On peut y voir deux soldats et un policier nigérians habillés en civil, à genoux au milieu de la savane, se présenter comme des membres des forces de l’ordre nigérianes, avant d’être abattus par des combattants cagoulés en tenue de camouflage criant “Allahu Akbar” (Dieu est grand).

« Nous disons à l’armée nigériane que nous n’épargnerons jamais ceux qui se battent contre le peuple qui suit la religion d’Allah », affirme à la caméra l’un des bourreaux, en haoussa, la langue majoritairement parlée dans le nord du Nigeria. « Nous allons attaquer vos bases et vous bloquer la route sur vos itinéraires », ajoute-t-il.

Voici les 5 Togolais nominés aux African Talent Awards 2019

Peu avant l’exécution, l’une des trois victimes s’est présentée comme un sergent de la police, affirmant que les jihadistes l’avaient “capturé” alors qu’il était en route pour la capitale de l’État du Borno (nord-est), Maiduguri. Le 4 décembre, des jihadistes avaient enlevé 14 personnes, dont deux travailleurs humanitaires, selon plusieurs sources sécuritaires.

Avec BFM TV

Plus d'articles
PSG : encore un coup dur pour Neymar