Nigeria : la Chine va construire la première université du pays spécialisée dans les transports dans la ville natale du président Buhari

Le président Nigérian Muhammadu Buhari a présidé à la pose de la première pierre de l’Université des transports dans sa ville natale de Daura, dans l’État de Katsina, ce lundi 2 décembre. L’information a été rapportée par Bashir Ahmad l’un des porte-paroles du chef de l’État Nigérian.

Traité d’escroc, Jonathan Morrisson, fiancé de Maria Mobil sort de son silence

« L’université sera construite par la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC) et sera la première institution spécialisée du genre, au Nigeria », a déclaré Ahmad sur son compte twitter.

Cette Université dispensera des cours et délivrera des diplômes en génie ferroviaire et dans d’autres professions du transport.

Selon la Commission des universités nationales, la construction de cette infrastructure devrait coûter 50 millions de dollars. La CCECC est actuellement le principal adjudicataire de tous les chantiers de voies ferrées au Nigeria.

A en croire le ministre des Transports, M. Rotimi Amaechi, ce projet s’inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement fédéral, visant à former une main-d’œuvre de qualité capable de gérer les chemins de fer et autres installations de transport à travers le pays.

Côte d’Ivoire : Nathalie Yamb expulsée du pays

Rotimi Amaechi a indiqué qu’une autre université des transports pourrait être construite dans l’État de River, dans le sud du pays afin de répondre à la demande croissante de main-d’œuvre dans le secteur des transports.

Plus d'articles
WikiLeaks : la justice britannique face à l’extradition de Julian Assange