in

Nigeria : le président Buhari soupçonné d’être cloné, voici sa réponse

Le président Muhamadou Buhari

Le président nigérian Muhammadu Buhari a nié les rumeurs selon lesquelles il serait mort et aurait été remplacé par un sosie.

Le président Muhammadou Buhari

Certains pensaient même qu’il avait été “cloné”, mais “c’est le vrai moi, je vous assure”, a dit M. Buhari.

Des rumeurs selon lesquelles il aurait été remplacé par un corps double appelé “Jubril” du Soudan ont été largement partagées en ligne.

Buhari, 75 ans, qui se représentera aux élections en février de l’année prochaine, est atteint de problèmes de santé depuis son entrée en fonction en 2015.

Il a été en “congé médical” au Royaume-Uni pendant trois mois en 2017.

Il a révélé après son retour au Nigeria que “je n’ai jamais été aussi malade”, mais n’a pas révélé de quoi il souffrait. Il insiste sur le fait qu’il est maintenant en bonne santé.

Selon une enquête de l’AFP, les rumeurs ont commencé à la fin de l’année dernière et sont apparues sur Facebook, Twitter et YouTube. Les messages faisant la promotion des rumeurs ont été vus plus de 500.000 fois.

Un ancien assistant du prédécesseur de M. Buhari, Goodluck Jonathan, fait partie des personnalités qui ont amplifié ces rumeurs.

”Ignorant et irréligieux”

Nnamdi Kanu, le chef du groupe sécessionniste Indigenous People of Biafra (Ipob), a également alimenté les rumeurs, selon l’AFP.


Dans un cas, M. Kanu a partagé deux images de M. Buhari, l’une inversée, pour suggérer que le dirigeant nigérian, qui est droitier, utilisait sa main gauche – “prouvant” qu’il était un autre individu.

Une scène du film “Face/Off” de 1997 a également été utilisée par ceux qui font la promotion des rumeurs pour montrer comment le visage d’un Buhari mort a pu être transplanté sur un corps double.

Buhari, qui est en Pologne pour assister à une conférence de l’ONU sur le changement climatique, a été interrogé sur les rumeurs lors d’une réunion dimanche avec des Nigérians dans le pays.

Son assistant personnel a partagé une vidéo de sa réponse :


Buhari, qui fêtera son 76ème anniversaire le 17 décembre, a déclaré que ceux qui répandaient les rumeurs sur sa santé et son identité étaient “ignorants et irréligieux”.

“Beaucoup de gens espéraient que je mourrais pendant ma maladie. Certains ont même tendu la main au vice-président pour les considérer comme son adjoint parce qu’ils pensaient que j’étais mort”.

“Cela l’embarrassait beaucoup et, bien sûr, il m’a rendu visite quand j’étais en convalescence à Londres… C’est[le] vrai moi ; je vous assure,” a ajouté M. Buhari.

Un ancien vice-président, Atiku Abubakar, 72 ans, est devenu le principal adversaire de M. Buhari aux prochaines élections de 2019.

L’opposition devrait faire de la santé du président un enjeu majeur de sa campagne, mais M. Buhari a déclaré : “Je suis toujours aussi fort.”



avion, présidentiel, Mexique

Pour économiser les deniers publics, le gouvernement mexicain annonce la vente de l’avion présidentiel

Non : cette image ne vous aide pas à évaluer votre niveau de stress (démenti du créateur)