>

Nigéria : les mannequins « occidentaux » et les slogans en anglais désormais interdits

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

D’après le Times, dans le cadre d’une « politique de développement des talents locaux », l’autorité de régulation de la publicité du Nigéria a décidé d’interdire la présence de mannequins « blancs » dans les publicités. Le Nigéria devient ainsi le premier pays de l’Afrique de l’Ouest à instaurer une telle mesure.

Ces modèles « occidentaux », qui ne représentent qu’une faible partie de la population, ont toujours été présents dans les publicités. « Toutes les publicités, tous les supports de communication marketing ciblés ou exposés sur l’espace publicitaire nigérian doivent utiliser uniquement des mannequins et des artistes de doublage nigérians », a précisé le Conseil de régulation de la publicité.

L’ancienne colonie britannique a également choisi de proscrire les voix off étrangères. D’après Steve Babaeko, président de l’Association des agences de publicité du Nigeria, « les Britanniques représentaient environ la moitié des mannequins et des voix off dans les publicités nigérianes il y a quelques décennies ». Désormais, il y a « une sorte de renaissance » et un « sentiment de fierté » chez les jeunes Nigérians.

L’interdiction s’appliquera à tous les non-Nigérians et sera en vigueur à partir du mois d’octobre 2022. Néanmoins, les campagnes de publicité déjà en cours auront droit à une marge de manœuvre pour terminer leur travail. Les autorités avait déjà mis en place une mesure contraignante pour les entreprises, qui devaient payer une taxe de 100 000 Naira, soit 239 euros, pour chaque apparition de mannequin étranger dans une publicité.

Avec Femme Actuelle

2021 © L-FRII MEDIA