Nigeria : Pour 77000 F CFA, il tue son père et écope de la peine de mort à son tour

Décidément, il nous sera toujours impossible de comprendre et de sonder les profondeurs de l’Homme, surtout s’il est question d’argent. La scène se passe au Nigeria, dans l’État du plateau (centre du pays).

Jibril Idris, un homme d’une trentaine d’années et son père sont associés afin de cultiver une parcelle de terre. La récolte de maïs achevée, il est question de se partager les revenus, soit une somme de 77 000 FCFA. Suite à des incompréhensions, une dispute éclate entre les deux hommes. Le fils tue alors son père et l’enterre dans une fosse peu profonde dans la forêt adjacente.

Quelques temps après le corps est retrouvé et Jibril accusé du meurtre. Suite à un premier jugement, il sera reconnu non-coupable et relaxé. Selon les juges de première instance, les faits présentés n’étaient pas assez lourds pour valoir la peine capitale.

La partie adverse fait alors appel, estimant ce jugement “inadmissible” et obtient gain de cause. Reconnu coupable, le sieur Jibril a donc été condamné à la peine de mort, conformément à l’article 221 du Code pénal nigérian.

Il apparaît pourtant peu probable qu’il soit exécuté, mais plutôt placé à détention à perpétuité. Ceci est une habitude nigériane, selon les experts, pour qui le Nigeria semble préférer laisser mourir en prison ses condamnés à mort plutôt que de leur infliger la peine capitale.

Plus d'articles
Gilles Lellouche / Gros sacrifice pour jouer le rôle d’Obelix : “J’ai envie de chialer tous les jours”