in

Nigeria : suicide d’un officier de prison un mois avant son mariage

Un officier de prison nigérian de 28 ans, titulaire d’un diplôme de microbiologie, se serait suicidé après s’être vu refuser à plusieurs reprises l’accès à un grade supérieur. L’officier dont le nom serait Alfred Bassa aurait pris une substance toxique après avoir passé 3 examens de promotion différents, remplissant les conditions requises, mais s’étant vu refuser la promotion par les autorités correctionnelles à chacune des tentatives.

L’officier se serait suicidé le 2 octobre 2020 après son arrivée au centre de détention de sécurité moyenne de Keffi, dans l’État de Nasarawa, où il était attaché. Les conclusions ont révélé que le défunt a pris cette décision effrayante après que de nouveaux agents ont été promus dans le même service la semaine précédente et que son nom n’ait pas été repris dans la liste. 

Selon les informations, le défunt était censé se marier avec son épouse de longue date le 19 novembre 2020, avant la décision qui lui a coûté la vie.

« Il a vu ses contemporains être promus de manière sélective, y compris certains qui n’ont même pas réussi les examens de promotion », a déclaré un haut fonctionnaire qui a partagé certains détails de l’expérience de Bassa et de sa mort tragique. « Il aurait dû au moins être promu au poste de directeur adjoint de la prison II pour éviter l’injustice », a déclaré son collègue selon la publication de Peoples Gazzete.

Bassa a été mis en terre le 3 octobre, selon les informations. Réagissant à l’événement qui a conduit à la mort de Bassa, sa famille a déclaré qu’elle porterait plainte pour faire respecter sa promotion posthume.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Voici comment récupérer tous vos messages supprimés sur WhatsApp

Burkina Faso : cette ville est au bord de la pénurie de préservatifs, la raison