Au sud-est du Nigeria, un homme est en ce moment derrière les barreaux. Son motif ? Il est accusé de s‘être accouplé avec trois de ses filles, écrit le site Africanews.

Ce cas d’inceste est survenu récemment à Uyo dans l‘État d’Akwa Ibom au sud-est du Nigeria, ainsi que l’a signifié Joseph Umoren, procureur de la république dans la ville d’Uyo.



Sénégal-Gabon : cette requête de Macky Sall à Ali Bongo

D’après le juriste, l’homme dont il s’est abstenu de révéler l’identité a été dénoncé par une autre fille qui a refusé de participer à la pratique incestueuse.Ce n’est pas le premier cas d’inceste au Nigeria. En juillet dernier, une femme de l’État incapable de contracter une grossesse de son mari, était tombée enceinte de son fils né de son premier époux décédé lors d’un accident.

Renault : un conseil d’administration pour remplacer Thierry Bolloré

Mais la plupart des cas se passent sous silence. Au cours d’un atelier sur la sensibilisation contre les violences sexistes, le juge Joseph Umoren a exhorté ses compatriotes à briser le silence lorsqu’ils sont victimes de cette pratique punie par le code pénal nigérian.