>

Nigeria : Une étudiante brûlée vive “pour avoir insulté Mahomet” (vidéo)

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Une étudiante du Shehu Shagari College of Education de Sokoto, qui n’a pas encore été identifiée, a été battue et brûlée vive ce jeudi pour blasphème présumé.

POLITICS NIGERIA rapporte que l’école a annoncé sa fermeture à cause de la crise. Ce journal a obtenu une copie de l’annonce.

Le traitement de ceux qui sont réputés avoir insulté le prophète de l’islam (Mahomet), ou la religion elle-même dans la région nord du Nigeria est une source de préoccupation.

En 2020, un tribunal de la charia de cet axe a condamné à mort Yahaya Sharif-Aminu, un musicien de gospel musulman de 22 ans, pour avoir commis un blasphème dans une série de messages privés WhatsApp.

Le même tribunal a déclaré un garçon de 16 ans, Umar Farouk, coupable de blasphème pour avoir prétendument insulté le prophète Mahomet alors qu’il se disputait avec un ami et l’a condamné à 10 ans de prison pour travaux manuels.

Plus inquiétante est la dernière action de foule contre l’étudiant de l’établissement d’enseignement supérieur.

Regardez la vidéo ici.