Saham

La société publique nigériane du pétrole (NNPC) a annoncé l’explosion jeudi, d’une ligne pipelinière qui a fait sept morts à Lagos. Selon des précisions fournies par le journal This Day, l’explosion a été causée par des vandales. Ces derniers auraient incendié l’oléoduc pour intercepter le flux de pétrole qui y circule.

Eudoxie Yao se fait humilier après un contrat ; ce qui s’est passé

GTA

Mais la NNPC reste prudente et annonce qu’une enquête a été ouverte. Son responsable de la gestion des urgences Femi Oke-Osanyintolu a déclaré que le plan d’intervention de l’État de Lagos a été mis en branle et toutes les principales parties prenantes ont été mobilisées pour assurer le suivi de l’affaire.

Orabank

Musique : Davido et Cardi B en concert à Lagos

Les explosions de pipelines à la suite d’actes de vandalisme sont fréquentes au Nigéria. L’année dernière, la NNPC a signalé un record des attaques sur les infrastructures de transport de l’huile vers les terminaux d’exportation. Les mesures prises par la société ne sont toujours pas efficaces pour faire face au phénomène.

Avec Ecofin

Orabank