in

Nigeria : Une jeune femme kamikaze de 12 ans attaque un séminaire islamique et tue 3 personnes

Trois garçons sont morts après qu’une femme kamikaze d’environ 12 ans, ait attaqué un séminaire islamique à Muna Dalti, une banlieue de Maiduguri, la capitale de l’État de Borno, jeudi soir 30 janvier.

Selon les informations recueillies auprès des témoins, elle serait rentrée dans une classe ouverte où les garçons venaient de terminer leurs cours et aurait explosé la bombe attachée à elle.

Ruiné par sa petite amie camerounaise, un Français devient bagagiste pour payer son billet retour

“Elle a tué trois garçons et en a blessé quatre autres”, a expliqué Mohammed Bola, chef de la milice anti-djihadiste de la région aux médias.

Cette attaque se passait alors que plutôt, une autre jeune fille avait pris d’assaut une maison dans la région et fait exploser des explosifs attachés sur elle, blessant une personne.
Selon le chef de la milice “La maison a été totalement détruite. Heureusement, personne n’a été tué, car les occupants de la maison étaient avec les voisins”.

A cause d’un plat d’ignames cuites, il bat à mort son propre père

La police nigériane continue d’enquêter sur les deux affaires.

Allemagne : un joueur togolais menacé de déportation ; ses coéquipiers choqués

Économie : le Togo, un modèle pour le Burkina Faso

Togo / Fonction publique : le ministère de l’enseignement recrute ( 30 janvier 2020)