in

Nigeria : une nouvelle ‘usine à bébés’ démantelée

Une nouvelle usine à bébés, a été découverte dans le district d’Isolo, a annoncé mercredi, la police de Lagos.

Lire aussi : Cameroun : les ex-sélectionneurs Seedorf et Kluivert réclament-ils des milliards pour ‘licenciement abusif’ ?

La semaine dernière, les Nigérians étaient choqués après la découverte dans la ville d’Ikotun d’une usine à bébés. La presse locale estime à 19 le nombre de jeunes femmes sauvées par l’opération de la police de Lagos. Mais, ce n’était que le début pour les forces policières qui ont lancé la chasse à la vente de bébés. En effet, la police de Lagos a annoncé mercredi, qu’elle a découvert une nouvelle maternité illégale dans le district d’Isolo, un quartier populaire voisin de l’aéroport international de Lagos.

Le Togo classé 1er pays ayant le plus grand nombre d’inventrices

“Nous avons eu un renseignement au sujet de sept femmes enceintes qui attendaient à un arrêt de bus et nos hommes sont allés les chercher là-bas”, a déclaré Bala Elkana, porte-parole de la police de Lagos qui ajoute: “Interrogées, les femmes ont dit qu’elles figuraient parmi 20 femmes qui avaient été mises enceintes dans le foyer et qu’elles s‘étaient toutes échappées lundi soir”, rapporte africanews qui précise que l’âge des femmes varie entre entre 13 et 27 ans.

Lire aussi : Le nouveau système de climatisation de LG Electronics rend le monde plus intelligent

Selon la source, l’établissement d’Isolo où les jeunes femmes étaient retenues serait un centre de détention où ces dernières sont mises enceintes pour avoir des bébés qui sont ensuite vendus.



Antonio Conte, Madrid,

Le gros coup de gueule de Conte contre l’arbitrage pro-Barça

Les priorités du nouveau président en exercice de la Cedeao, Mahamadou Issoufou

« Non à un troisième mandat sur le continent » en discussion à Niamey