Crédit photo : rtl

“Nos cœurs sont lourds” : les Obama réagissent après la mort d’un noir tué par la police

Le Lundi 12 mars 2021, la police de la ville américaine de Brooklyn Center, dans le Minnesota, rapportait le décès ‘’accidentel’’ de Daunte Wright, un afro-américain de 20 ans, survenu la veille lors d’un contrôle de police.

Le jeune homme a été abattu après que, selon les autorités policières, l’agent de police qui l’avait intercepté, a par erreur utilisé son arme de service au lieu du pistolet à impulsion électrique qu’il avait sur lui. Des justificatifs qui n’avaient pas empêché des manifestations dans les rues de la ville. Ce Mardi, l’ancien président démocrate, Barach Obama et son épouse ont dit être atterrés par ce nouveau drame qui frappait la communauté afro-américaine.

« Réinventer la police et la sécurité publique dans ce pays »

L’officier accusé du décès de Wright a été identifié lundi soir comme étant l’agent Kim Potter, un agent qui travaille au service de police de Brooklyn Center depuis 26 ans. Selon le chef de la police de la ville, Tim Gannon, des vidéos existaient et qui tendraient à montrer que la fusillade était accidentelle et que les actions de l’officier avant la fusillade étaient conformes à la formation du département sur les utilisations des pistolets électriques.

Des explications qui sont loin d’apaiser la foule de manifestants qui étaient descendus dès lundi dans la soirée pour protester, encore une fois, contre les violences policières et les discriminations raciales. Minneapolis est la ville qui avait vu le meurtre de George Floyd, un autre meurtre ‘’accidentel’’, et le procès de l’agent de police impliqué dans la mort du sportif y est encore en cours.

Le Mardi 13 mars 2021, les Obama, choqués par le décès du jeune Wright avaient déclaré : « Nous avons le cœur lourd après le meurtre d’un autre homme noir par la main de la police ». Et le couple iconique d’ajouter : « Le fait que cela puisse arriver alors même que la ville de Minneapolis passe par le procès de Derek Chauvin et revit le meurtre déchirant de George Floyd indique non seulement à quel point il est important de mener une enquête complète et transparente, mais aussi à quel point nous devons absolument réinventer la police et la sécurité publique dans ce pays ».

Avec ladepeche.fr

Plus d'articles
Togo/Agriculture : bientôt un cadre de transformation de riz et de canne à sucre le long du fleuve Mono